DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Réflexion: «Back to democracy»

Par Jean-Charles Yambele - 19/06/2012

Crises politiques, crises économiques, crises sociales, crises écologiques… Jamais humanité n’a cumulé tant de crises en ce dernier siècle!

 

Terreau de spéculations diverses et variées, comme en ces temps-ci où certains y voient des signes annonciateurs de la fin des temps, d’après le calendrier Maya ou d’autres sectes millénaristes. Pour d’autres, et en tout état de cause, ces phénomènes ne préfigurent en rien un processus tendant à précipiter l’humanité dans l’abîme; ils doivent être l’occasion d’une réflexion sur la marche de notre planète, sur un changement de civilisation. Pour l’heure, à cor et à cri, protestant ou montant au créneau, partout dans le monde des peuples se mobilisent, ici pour la liberté, la justice sociale; là, pour les droits humains ou l’application d’une démocratie pleine et entière.

 


© journaldebangui.com
Carlos Mbeti, écrivain
Cry in the north:
En Europe, une génération de jeunes gens, «les indignés», sont entrés en résistance en Espagne, en Grèce, en Italie, en France, en Angleterre, poussés par la même volonté de dénoncer leurs systèmes de gouvernement mis en coupe réglée par les marchés financiers, les corruptions qui entachent leurs démocraties. En Russie, ils sont entrés en rébellion, estimant que les dernières élections législatives ne se sont pas déroulées dans des conditions démocratiques libres et régulières.

Cry in the south:
Maintes revendications auprès des pouvoirs dirigeants pour améliorer les conditions de vie des populations sont restées sans lendemain. La colère couve dans nombre de pays subsahariens, une colère rentrée, exacerbée par des années de frustration. Les chefs d’Etats africains et bien d’autres dirigeants du Proche orient devraient tirer les leçons des soulèvements populaires dans le Maghreb pour bâtir une bonne gouvernance et lutter contre la corruption, le népotisme, et instaurer une démocratie fondée sur la transparence, le respect des suffrages populaires, des droits humains, de l’Etat de droit et de la constitution. Autrement dit, maintenir le statu quo est source d’amplifications des phénomènes des révolutions des peuples ou de changements anticonstitutionnels des gouvernements en Afrique subsaharienne.

Cry in the east:
Après plusieurs années d’assignation à résidence, Ang San Suu Kyi la chef de file de l’opposition LND (Ligue Nationale Démocratique) est reconnue aujourd’hui par la junte au pouvoir. C’est une victoire de la démocratie birmane et une reconnaissance pour son combat. En Chine, l’artiste Ai WeiWei, un contestataire, est accusé par les autorités d’offenser le public en posant nu. Aussitôt, des internautes chinois par centaine se dénudent pour le soutenir. Usant de sa célébrité pour contourner les règles établies, cet artiste revendique sa liberté de penser, critique le régime chinois et soutient son compatriote le dissident emprisonné, Liu Xiaobo.

Cry in the west:
De new York à San Francisco en passant par le Wisconsin, les «Protests» ont réussi à converger les ressentiments des classes moyennes et populaires américaines contre les gouverneurs qu’ils accusent de les soumettre à payer plus d’impôts, de démanteler les droits de travail, alors que les plus riches sont favorisés. Et tous de critiquer, dans un concert d’unanimité, le mauvais côté du capitalisme en fustigeant le capitalisme financier symbolisé par Wall Street qu’ils dénoncent; c’est ainsi que s’est créé spontanément le «Occupy Wall Street Movement». Les circonstances présentes dans le monde nous interpellent, et l’on peut retenir à ce propos ce que déclarait Martin Luther King: «Je refuse de croire que les circonstances actuelles rendent les hommes incapables de faire un monde meilleur».

Jean-Charles Yambele
www.1to1formation.com

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués