FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Bouteilles en plastique, à ne pas réutiliser ?

Par Célia d'Almeida - 05/06/2012

On les achète, les revend et on s’en sert pour reconditionner bien des choses, à commencer par l’eau de boisson. Il semblerait pourtant que ce dernier usage soit dangereux pour la santé

 

Rien ne se perd, tout se transforme, a dit quelqu’un. En Afrique, on n’a pas attendu la nouvelle vague écologiste pour trouver une seconde vie à tous les objets du quotidien. Après leur première vie, ils se retrouvent rarement à la poubelle et même quand c’est le cas, les chiffonniers les récupèrent pour les revendre. Une chose qu’on ne jette presque jamais dans nos familles, ce sont les bouteilles d’eau minérale. Elles retournent aussi sec dans le frigo pour continuer à nous procurer de l’eau et des jus frais.

 


© chazey-bons.fr
Un petit rinçage et c’est reparti!
Mais cette pratique n’est pas sans danger pour notre santé. D’abord sur le plan bactérien. Il faut savoir que pour arriver intacte à la table du consommateur, l’eau contenue dans une bouteille neuve est protégée grâce à la fermeture hermétique assurée par un bouchon scellé. L’embouteillage lui-même s’effectue dans des conditions rigoureuses, à l’abri de l’air et directement à la source pour éviter toute manipulation. Or, quand après l’avoir vidée, nous réutilisons cette bouteille, à l’origine destinée à un usage unique, nous ne faisons guère attention à ces règles. Se pose donc un problème d’hygiène, les diverses manipulations nécessaires au remplissage aboutissant généralement à une contamination de l’intérieur de la bouteille. Il n’est ainsi pas surprenant de retrouver une odeur de moisi dans la bouteille ou des champignons proliférant dans le bouchon. Très dangereux si, comme on le fait souvent, l’eau est bue au goulot et par plusieurs personnes successivement. Car ces bactéries viennent de nos mains et de notre bouche. Il est donc facile d’entretenir des infections bénignes pendant des jours en remplissant régulièrement une même bouteille. Un rhume se transmettra ainsi facilement dans une famille où on se sert tous de la même bouteille d’eau prise dans le frigo. La solution pourrait être de laver la bouteille avec de l'eau savonneuse chaude après chaque utilisation. Par ailleurs, une solution d’eau de javel peut être employée pour le rinçage afin d’éliminer les bactéries.

Problème de composition?
Les bouteilles d’eau minérale sont constituées de PET ou Polyéthylène Téréphtalate. S’il n’a pas été scientifiquement prouvé que les composants chimiques qu’elle contient empoisonnent l’eau, de nombreux avis conseillent la prudence. Ce matériau contient un élément cancérigène appelé diethylhydroxylamine (DEHA), qui se fortifie et se multiplie lors de l'exposition au soleil
et aussi lorsque le plastique est froissé ou lavé plusieurs fois. Il vaut alors mieux les réutiliser seulement quelques fois, en prenant soin de les laver et de les laisser sécher et en les tenant loin de sources de chaleur et du soleil. Le mieux étant encore d’utiliser des bouteilles en verre et conçues pour des usages
répétés.

 

 
MOTS CLES :  Bouteille   Plastique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués