DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

«Kony 2012»: Les objectifs inavoués de la campagne

Par F. William Engdahl, mondialisation.ca - 14/05/2012

L’ONG américaine «Invisible Children» prétend avoir comptabilisé plus de 80 millions de visionnage de sa vidéo

 

Pour qui a réussi à trouver la patience de regarder cette vidéo jusqu’au bout, ce chiffre d’une audience 80 millions suscite des interrogations quant à sa véracité. Quatre-vingts millions, c’est un taux d’audience sans précédent dans l’histoire de YouTube. La vidéo met en scène des personnalités Hollywoodiennes dont Angelina Jolie, George Clooney, Lady GaGa, Bill Gates, Bill Clinton, Sean «Puff Daddy» Combs et d’autres célébrités. Il s’agit d’une narration habile et sentimentale mise en scène par Jason Russell, un cinéaste américain de 33 ans actuellement hospitalisé, ayant subi une étrange déconnexion mentale dans les rues de San Diego [1]. La vidéo publiée sur YouTube met en scène un jeune ougandais, Jacob Acaye, que Russell prétend avoir pris sous son aile il y a une dizaine d’années après qu’Acaye aurait échappé à sa conscription forcée comme enfant-soldat dans l’armée de Joseph Kony, la Lord’s Resistance Army (LRA) à l’âge de 11 ans. Le film dépeint Kony comme étant le monstre et le terroriste le plus infâme du monde – rien de moins qu’un Osama ben Laden africain.

 


© ibtimes.com
Jason Russell, un cinéaste américain de 33 ans
L’ONG Invisible Children est elle-même on ne peut plus opaque. Elle récolterait des millions provenant de ventes de badges et de t-shirts, de bracelets et d’affiches vendus entre 30$ et 250$; mais elle manque de transparence en ce qui concerne ses autres donateurs ou mécènes. Le groupe, qui emploie une centaine de personnes, pourrait récolter des millions de dollars à travers cette vidéo «Kony2012», mais pour l’instant refuse de communiquer le montant des dons ou la manière dont ces fonds seront dépensés. Les fondateurs du groupe, qui appellent à un intervention militaire directe des États-Unis contre la LRA, avaient été critiqués précédemment pour avoir posé en 2008, l’arme à la main, avec des membres de l’Armée Populaire de Libération du Soudan (APLS), organisation souvent accusée de viols et de pillages. Le groupe a répondu aux critiques avec ce commentaire: «On trouvait que ce serait marrant de ramener une sorte de photo potache à nos amis et nos familles. Vous savez, du genre « Hi hi – ils ont des bazookas à la main mais tout le monde sait qu’ils se battent pour la paix» [3]. Hi hi…

Selon le Guardian de Londres, les comptes d’Invisible Children «montrent qu’il s’agit d’une opération à grosse trésorerie, dont les revenus ont plus que triplé en 2011» pour atteindre près de 9 millions de dollars, provenant principalement de dons individuels. Sur ces sommes, près de 25% ont été dépensées en voyages et dans la production de films. La plus grande partie de l’argent récolté a été dépensé aux USA – et non pas pour les enfants d’Afrique, qu’il soient invisibles ou visibles… Selon les informations obtenues par le Guardian, «les comptes montrent que 1,7 million$ ont été versés à des salariés aux USA, 850 000$ pour des coûts de production de films, 244 000$ pour des «services professionnels» – vraisemblablement à des lobbyistes à Washington – et 1,07 million$ en frais de voyage. Près de 400 000$ ont été dépensés en frais de location de bureaux à San Diego.» Charity Navigator, une agence américaine d’évaluation d’organisations de bienfaisance, n’a accordé à l’organisation que deux étoiles pour sa «responsabilité et transparence». [4] L’USAID, l’agence du Département d’État (Ministère de Affaires Etrangères) étasunien qui coordonne ses interventions à l’étranger avec le Pentagone et la CIA, avoue ouvertement sur son site Internet avoir financé Invisible Children Inc. dans le passé[5]. A suivre sur

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués