FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Centrafrique: L’Institut Pasteur de Bangui dans la lutte contre le paludisme

Par Pacôme Pabandji - 27/04/2012

C’est aux côtés du ministère de la Santé publique que l’IPB a célébré la Journée mondiale du Paludisme sous le thème «Vaincre le paludisme, un défi pour la recherche»

 

A l’instar des autres pays d’Afrique et d’Asie dans lesquels sévissent le paludisme, la journée mondiale de cette maladie a été célébrée à Bangui par l’Institut Pasteur de Bangui, accompagné du ministère centrafricain de la santé. A l’occasion de cette célébration, l’IPB a présenté une exposition sur le thème «Vaincre le paludisme, un défi pour la recherche» encadrée par le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France à Bangui. L’exposition a été réalisée par l’Institut de Recherche et de Développement (IRD) composée de 16 panneaux pédagogiques. Selon le Dr Mirdad Kazanji, Directeur de l’Institut Pasteur de Bangui, cette exposition sera en accès libre et gratuit pour tous dans les jardins de l’Institut Pasteur jusqu’à la fin du mois de mai 2012, afin de faire connaître et comprendre le paludisme, fournir des informations sur la lutte antipaludique, notamment de prévention et de traitement du paludisme dans les zones endémiques, en l’Afrique et l’Asie du sud-est.

 


© journaldebangui.com
Remise d'une moustiquaire par le Directeur de l'IPB
Il a aussi précisé dans son discours que le paludisme tue un enfant toutes les 30 secondes en Afrique et entre un et trois millions de personnes par an, selon les estimations de l'OMS. Deux milliards d'individus, soit 40% de la population mondiale, sont exposés et on
estime à 500 millions le nombre de cas cliniques survenant chaque année. A l’issue de cette cérémonie, plus de 300 moustiquaires imprégnées d’insecticides ont été remises à des enfants et des femmes enceintes, avec l’appui de Total Centrafrique. Rappelons que la journée du 25 avril est devenue Journée africaine du Paludisme en 1998 en raison de l'importance de cette maladie sur le continent africain. Puis en 2007, la Journée mondiale de lutte contre le Paludisme a été instituée par l'Assemblée mondiale de la Santé lors de sa 60ème session.

 


© journaldebangui.com
Visite de l'expo sur le paludisme
Cette journée a pour but de faire prendre conscience de l'effort mondial nécessaire pour lutter efficacement contre le paludisme, de fédérer les efforts de tous les partenaires dans la lutte contre le paludisme et afin de lancer un appel aux laboratoires pharmaceutiques pour qu'ils soutiennent les initiatives visant à rendre disponible de nouveaux traitements qui sauveraient la vie chaque année de centaines de millions de personnes touchées par cette maladie. Les moyens de lutte existants sont les médicaments antipaludiques, dont les plus connus sont la chloroquine ou la quinine, dans la lutte contre les moustiques vecteurs du parasite Plasmodium. Mais la situation est d'autant plus préoccupante que depuis plusieurs années, les parasites développent de plus en plus de résistances aux médicaments, et que les moustiques développent des résistances aux insecticides. Aucun vaccin n'est aujourd'hui disponible contre cette maladie.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués