DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: De l’ordre dans le désordre de la SONATU

Par Fleury Koursany - 19/04/2012

Sous anonymat, des employés se prononcent soit pour soutenir ou contester le choix des forces paramilitaires pour la gestion de l’entreprise

 

Initiative encourageante
Pour quelques cadres ayant accepté se livrer sous couvert de l’anonymat, l’initiative gouvernementale ayant abouti à la mise sous tutelle de la Gendarmerie de la SONATU n’est pas si mauvaise que cela. Cette société était en train de toucher le fond, disent-ils. Depuis que la gestion de la SONATU a été confiée à la Gendarmerie, il y a une certaine fluidité dans la gestion des fonds contrairement à ce qui se dit ça et là. Les élèves-gendarmes qui ont pris le relais des Stewards dans les bus de la SONATU font mieux et nous emmènent des recettes soutenables par rapport aux 20 à 25.000 FCFA qui se faisaient pour une demi-journée. Cela nous a permit de nous rendre compte de ce que perdait chaque jour la société. A la question de savoir s’ils voulaient que cette forme de gestion quelque peu militarisée soit rééditée, la réponse est sans appel: tout ce qui peut permettre de renflouer les caisses de la société est non seulement à encourager mais à rééditer si possible. De l’autre côté, les sceptiques affirment tout de go que la Gendarmerie n’a pas vocation à gérer une société de transports.

 


© journaldebangui.com
Des bus de la SONATU
L’homme qu’il faut à la place qu’il faut
Qu’ils soient si excellents comme on tente de nous le faire croire aujourd’hui, ils sont et demeureront toujours des agents de sécurité formés pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Il n’y a pas trouble à l’ordre public à la SONATU pour que la Gendarmerie puisse s’y installer pour faire revenir l’ordre. Ils n’ont pas l’expertise nécessaire pour s’y atteler et ils doivent très vite rendre la gestion de cette société à des civils compétents et non aux hommes de mains des proches du régime qui ont conduit la SONATU au bord du gouffre. Ce point de vue est aussi celui de certaines Stewards ayant requis l’anonymat. La République Centrafricaine, dispose des hommes et femmes de qualité qui ne sont pas utilisés comme il se doit. On préfère donner à manger aux enfants des cousins et cousines, des proches parents qui n’ont aucune notion de ce qu’on appelle gestion d’une caisse publique appartenant à l’Etat. Ils confondent tout et aujourd’hui, on nous accuse d’avoir volé l’argent de la SONATU mais ceux qui ont nommé leurs parents à la tête de cette société doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes car ils n’ont récolté que ce qu’ils ont semé. L’Etat ferait mieux de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut et il verra que les choses iraient de l’avant.

Avec des points de vue divergents qui s’entremêlent, la gestion quelque peu «militarisé» de la SONATU donne l’impression d’une certaine militarisation du pouvoir. Tous les postes de responsabilités sont ainsi confiés à des militaires, censés être de «bons gestionnaires». Qu’à cela ne tienne, il est peut-être aussi envisageable pour l’Etat de décider d’auditer cette société aux fins d’en situer les responsabilités qui ouvriraient la voie à des poursuites individuelles. Mais faire arrêter des gens pendant des mois afin de chercher à leur coller des fautes par la suite, constitue une autre forme de violation des droits de l’homme. La gestion transparente de la chose publique, c’est aussi le respect des droits des uns et des autres n’est-ce pas?

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués