NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Difficile de déloger la LRA de Démbia

Par Source: RNL - 16/04/2012

Les Forces Armées Centrafricaines (FACA) sont sous équipées avec un effectif réduit

 

Elles éprouvent de sérieuses difficultés dans la lutte contre les rebelles de l’Armée de Resistance du Seigneur (LRA) dans la région de Démbia (est). L’information est relayée, par un envoyé spécial de Radio Ndeke Luka en mission dans la localité. Ce dernier explique qu’ une dizaine de base arrière des militaires centrafricains installées dans les points stratégiques où sévissent la LRA n’ont pas de moyens logistiques et de transmissions adéquats. L’autre faiblesse relevée est le manque de kits pharmaceutiques d’urgence. Interrogés, les habitants de Démbia ont affirmé avoir confiance en leur armée qu’en celle de l’Ouganda. Pour eux, ces militaires ougandais, en mission d’appui à la RCA dans la traque de Josep Kony et ses hordes, seraient de mèches avec les rebelles en question. Une situation qui ouvre sinon, relance le débat autour des objectifs assignés à la mission de l’armée ougandaise sur le sol centrafricain dans la lutte contre la LRA. Une rébellion qui tue, pille, viole, et vole la paisible population.

 


© radiondekeluka
les FACA en difficulté à Dembia
Par ailleurs, une mission conjointe Organisation des Nations des Nations Unies (ONU)/Union Africaine (UA) contre l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) s’est achevée ce dimanche à Bangui. Sa dernière étape dans sa tournée à été la ville de Obo (est) une des régions affectées par les rebelles de Joseph Kony. Son objectif a été de présenter aux autorités de Bangui, les résultats des travaux entrepris dans le cadre du renforcement de la coopération et la coordination de la Force Régionale d’Intervention (FRI), que l’Union Africaine s’apprête à déployer dans les zones ou sévit cette rébellion. Au cours de cette mission de taille pour la paix dans les pays troublés par la LRA, le Colonel ougandais Dick Prit Olum a été désigné au poste du commandant en Chef de la Force Régionale d’Intervention par Francisco Madeira, l’envoyé spécial de l’Union Africaine. Le centre du commandement de la Force Régionale d’Intervention sera basé au Sud Soudan. Il va piloter les bases secondaires installées en Ouganda, en République Démocratique du Congo (RDC) et en République Centrafricaine.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués