CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Quincy Kato-Kamba, lauréate de la chanson francophone à Bangui

Par Pacôme Pabandji - 02/04/2012

Elle succède ainsi à Rosny Zoyo-So Nzapa et dédie sa victoire aux filles-mères

 

Après plusieurs participations aux éditions précédentes sans succès, la jeune artiste vient de remporter la 12ème édition du concours de la chanson francophone organisée par l’Alliance française de Bangui dans le souci de détecter de nouveaux jeunes talents centrafricains.

Les membres du jury du Concours de la chanson francophone viennent de délibérer et vous êtes lauréate de l’édition de cette année. Vos sentiments?
Mes impressions sont tellement multiples que je n’arrive même pas à les distinguer mais je suis très contente et je remercie tous mes amis qui ont été à côté de moi, qui m’ont aidé, principalement les candidats avec qui j’ai concouru. Ceux-ci m’ont beaucoup en me donnant des conseils et à la fin j’ai donné un bon résultat et le verdict a choisi et j’en suis contente.

 


© journaldebangui.com
Quincy Kato-Kamba
Quel était le texte que vous avez présenté pour cette compétition et pourquoi ce choix?
Le texte que j’ai présenté à cette finale s’intitule jeune et maman. En faisant ce choix, je voulais parler des jeunes filles à la fleur de l’âge, à l’adolescence qui deviennent enceintes, qui sont abandonnées par leurs parents, par le géniteur de l’enfant en question et qui souffrent. J’ai voulu ainsi dénoncer cette pratique afin que ce point soit pris en compte et que ces filles méritent une place dans leur famille et dans la société. Souvent on a l’habitude de proclamer haut et fort la pandémie du sida et du paludisme mais on ne voit pas ce côté. C’est pour cette raison que j’ai décidé de le faire.

Quelles sont vos expériences par rapport à la chanson francophone?
J’y ai participé plusieurs fois et je suis aussi arrivée plusieurs fois en demi-finale où je suis en générale éliminée. C’est ainsi que pour cette fois, j’étais assez déterminée à la remporter.

 


© journaldebangui.com
Quincy Kato-Kamba
Qu’est-ce qui a motivé votre détermination?
C’est d’abord le thème qui est un vécu quotidien de certaines filles que j’ai vues autour de moi et j’ai décidé d’en parler. A cet effet, je me suis mise résolument au travail et en voilà le résultat aujourd’hui.

Qu’avez-vous gagné de plus dans cette compétition?
Ce concours m’a fait gagner beaucoup de choses. Cela m’a permis de faire de nouvelles connaissances, de créer de nouvelles amitiés. Cela m’a aussi permis de travailler en équipe et j’ai beaucoup appris de ce concours.

Que compterez-vous faire après?
J’ai un tas de projets mais ce qui est sûr, je continuerai toujours à défendre la cause de ces jeunes filles. Plus tard, quand j’aurai un peu de moyens, j’investirai pour ça dans mes productions.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués