ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Lutte contre la corruption: La France recule

Par Challenges.fr - 26/10/2010

Elle se classe 25e du palmarès 2010 de Transparency International

 

La section française de l'ONG pointe une image "relativement dégradée" de la classe politique et mentionne l'affaire Woerth-Bettencourt et l'enquête sur l'attentat de Karachi. La France se classe 25e du palmarès 2010 des pays les moins corrompus, publié mardi 26 octobre à Berlin par l'ONG Transparency International. Avec une note de 6,8 sur 10, elle perd deux places et 0,1 point par rapport au classement 2009. Sur l'ensemble des pays d'Europe de l'Ouest, elle se classe 14e. Depuis 1995 et la création de ce classement annuel, réalisé à partir de différentes enquêtes auprès d'hommes d'affaires et de spécialistes, elle n'a jamais fait mieux que la 18ème place mondiale (1995, 2005 et 2006). Pour 2010, elle ne fait néanmoins pas partie des pays pour lesquels TI pointe une "détérioriation" de la situation sur un an, parmi lesquels on compte notamment les Etats-Unis, la République tchèque, l'Italie et la Grèce.

 


© www.saga.vn
"La France recule encore"
Dans un communiqué séparé, la section française de Transparency International, présidée par Daniel Lebègue(auparavant directeur du Trésor, vice-président de la BNP puis directeur général de la Caisse des dépôts), déplore que "la France recule encore" et pointe une image "relativement dégradée de la classe politique française" à l'international. Celle-ci serait notamment due à "plusieurs affaires" survenues depuis début 2009 comme l'affaire Woerth-Bettencourt, qui jette le doute sur la façon dont la classe politique garantit "la primauté de l'intérêt général sur les intérêts particuliers". Sont également cités les derniers rebondissements del'enquête sur l'attentat de Karachi, le projet de suppression du juge d'instruction et la lenteur de la traduction dans le droit de la convention OCDE sur la corruption. Ce dernier reproche n'est pas isolé, puisque Transparency International l'adresse à une vingtaine de pays au total.

Scandinavie et pays germaniques en tête
Sur un plan plus général, trois pays figurent en tête du classement 2010: le Danemark, Singapour et la Nouvelle-Zélande. Les pays scandinaves et germaniques dominent de manière générale, puisque la Finlande et la Suède sont 4e ex-aequo, les Pays-Bas 7e, la Suisse 8e, la Norvège 10e, le Luxembourg 11e et l'Allemagne et l'Autriche 15e. Le Royaume-Uni est 20e et les Etats-Unis 22e, tandis que la Somalie ferme la marche avec une note de 1,1 sur 10, juste derrière l'Afghanistan et la Birmanie. Sur les 178 pays étudiés, près des trois quarts affichent un indice inférieur à la moyenne. "Ces résultats montrent que des efforts bien plus importants sont requis pour renforcer la bonne gouvernance dans le monde", a affirmé la présidente de TI, Huguette Labelle. "Accepter que la corruption perdure est inacceptable; trop de personnes pauvres et vulnérables dans le monde continuent à souffrir de ces conséquences. Nous avons besoin de voir une mise en œuvre plus importante des règles et lois existantes".

 

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués