SOCIéTé  |    

Centrafrique: Grève du personnel de la SONATU à Bangui

Par Pacôme Pabandji - 19/03/2012

Les receveurs et conducteurs de la Société nationale de transport urbain (SONATU) sont entrés en grève dans la journée du lundi 19 mars 2012 où le mouvement a été scrupuleusement suivi

 

Selon les informations recueillies au siège provisoire de la SONATU sis Complexe sportif Barthélémy Boganda, il s’agit d’une réclamation faite par le personnel de la SONATU qui, depuis plusieurs jours déjà, fonctionne sous les yeux vigilants de la gendarmerie à qui la gestion provisoire a été confiée. Selon un conducteur qui a requis l’anonymat, depuis qu’ils ont commencé à travailler à la SONATU, ils ne bénéficient d’aucun avantage. Pis encore, on leur prélève 6500 F CFA chaque mois sur leur paie pendant qu’ils ne sont même pas déclarés à l’OCSS pour la garantie des pensions et autres (Sic.) C’est ainsi qu’à travers ce mouvement de grève suivie durant toute la journée, ces derniers réclament une meilleure condition de travail et que leurs primes soient prises en compte, y compris leur reversement à l’Office.

 


© journaldebangui.com
Les bus de la Sonatu devant le stade Barthélemy Boganda à Bangui
Le Directeur général de la Gendarmerie nationale qui est chargé de veiller sur la gestion des recettes de la SONATU, face aux problèmes, a convoqué une réunion technique visant à remettre les choses en place. Il s’est donc entretenu avec le personnel dans l’une des salles de réunion de la société où ils ont échangé sur les différents points qui ont créé le mécontentement. Sur la question des meilleures conditions de travail, il aurait promis au cours de la réunion qu’il rendra compte à la hiérarchie et que cela sera pris en compte. Par ailleurs, les mécontents ont revendiqué aussi le paiement de leurs trois mois d’arriérés et le Directeur général de la gendarmerie leur aurait rassuré qu’après réception et compte rendu à la Haute autorité, il ferait de son mieux pour éponger les trois mois d’arriérés impayés. D’ores et déjà, les chauffeurs et receveurs pourraient avoir payé leur prime de voyage qui existait sur papier. A cet effet, dès ce jour le personnel peut reprendre le travail sur une nouvelle base. Depuis les arrestations des cadres et responsables financiers de la SONATU, la société est gérée par la gendarmerie.

 

 
MOTS CLES :  Grève   Sonatu   Gendarmerie   Paiement Salaire 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués