NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Deux ministres arrêtés pour avoir détourné 3,8 millions d'euros

Par source: MTM - 15/03/2012

Huit personnes, dont deux ministres, ont été arrêtées à Bangui dans le cadre d’une affaire de détournement de fonds publics

 

L’affaire a été révélée le 12 mars à la télévision publique centrafricaine par Firmin Findiro, ministre de la Justice et porte-parole du gouvernement: Michel Koyt, le ministre centrafricain chargé du Secrétariat général du gouvernement et des relations avec le parlement, et Abdallah Kadre, ministre délégué à la Primature chargé de la Bonne gouvernance ont été arrêtés le 09 mars et sont sous le coup d’une procédure judiciaire pour «détournement, complicité de détournement, faux et usage de faux».

 


© journaldebangui.com
Le ministre Firmin Findiro, ministre de la Justice et porte-parole du gouvernement
D’après les affirmations du ministre Firmin Findiro, il s’agirait d’un détournement de grande ampleur lié à un prêt obtenu de 16 milliards de FCFA (24,4 millions d'euros) du gouvernement indien en 2010 pour la création de la Société centrafricaine de cimenterie (Socacim) et la constitution de la Société nationale de transport urbain (Sonatu). Ce sont précisément les 2,5 milliards FCFA affectés à la mise en place de cette dernière, inaugurée le 07 août 2010 par le président François Bozizé, qui sont au centre des charges qui pèsent contre les prévenus.

Les deux personnalités précitées ont créé une société de droit privé centrafricain sans se référer au gouvernement (...) Mais après vérification, il s’agit d’une société fictive. L’argent ne se retrouve sur aucun compte en banque. Et quand le gouvernement leur a demandé des explications, ces deux personnalités ont produit des documents totalement faux, a expliqué le porte parole du gouvernement F. Findiro lors de son allocution télévisée. Présidé par le chef de l’État, le Conseil spécial de surveillance et de redressement des entreprises et offices publics (CSSREOP) mis en place en janvier 2012 pour parvenir à l’orthodoxie de l’administration financière, serait à l’origine cette révélation selon une source de la gendarmerie de Bangui.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués