NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

MLPC et la Mouvance Patassé: Cérémonie de réconciliation

Par Pacôme Pabandji - 14/03/2012

La troisième des cérémonies de réconciliations après celles des quartiers Fondo et Yassimandji a eu lieu au quartier Sara à Bangui

 

M. Martin Zinguélé, président du Mouvement de libération du peuple centrafricain assisté de MM. Gabriel Jean Edouard Koyambounou et Jacquesson Mazette respectivement premier et deuxième vice-président, a présidé la cérémonie officielle de réconciliation entre la Mouvance Patassé et le MLPC au quartier Sara dans le 3ème arrondissement de Bangui le mardi 13 mars 2012. Une fois de plus, après les cérémonies de réconciliation qui ont eu lieu entre le MLPC et la Mouvance Patassé des quartiers Fondo dans le 3ème arrondissement et Yassimandji dans le 5ème arrondissement, c’est au tour du quartier Sara situé dans le 3ème Arrondissement de Bangui, d’accueillir une cérémonie de réconciliation entre le MLPC et la Mouvance Patassé. Pour le quartier Sara, certaines personnalités membres de la Mouvance Patassé ont rehaussé de leur présence cette cérémonie, agrémentée par le groupe de danse traditionnel Gbako.

 


© journaldebangui.com
La division du MLPC et sa réconciliation
Le MLPC a connu dans un passé récent des problèmes et discordes au point où deux camps ont vu le jour. Certains ont suivi le défunt Patassé à travers un Comité de soutien et les autres, le président Martin Ziguélé. Selon M. Mazette, même si un parti issu de la Mouvance Patassé a été créé, cela n’empêche pas que ceux qui sont fidèles au MLPC se réconcilient avec ce parti car, les membres des anciens comités de soutien prenaient contact avec M. Martin Ziguélé pour expliquer leur désir de se réconcilier avec le MLPC. C’est pour cela qu’à chaque fois, il y a eu les organisations officielles de ces cérémonies dans les différents points des comités de soutien à Patassé. Toujours d’après Mazette, la création du MLD, d’obédience Patassé et présidé par Jacques Boniba n’a pas trop d’impact sur ces réconciliations car, l’entrée dans un parti politique est individuelle et c’est à chacun des militants de décider. Ceux qui pensent que leur place est au sein du MLD, ils n’ont qu’à se décider et ceux qui croient toujours au MLPC ne peuvent que se faire réintégrer. En attendant, depuis longtemps, les provinces de la RCA attendent leur part du gâteau.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués