SOCIéTé  |    

France: Drame au sein d’une famille d’origine centrafricaine

Par F. G./afrik.com - 25/10/2010

Un bébé de quatre mois a trouvé la mort et les autres souffrent de multiples traumatismes

 

Au moins un mort. C’est le bilan du drame qui s’est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi dans l’appartement d’une famille, qui serait d’origine centrafricaine, en région parisienne. Une enquête a été ouverte pour déterminer pourquoi onze personnes ont tenté de se suicider. La police qui entend certaines victimes doute de la thèse du «Diable». Onze personnes défenestrées, dont un bébé décédé des suites de ses blessures et un père de famille blessé à l’arme blanche. C’est le morbide bilan du drame qui s’est produit dans l’appartement de la famille Kawa, d’origine centrafricaine selon la chaîne publique française France 2, dans la nuit de vendredi à samedi à la Verrières dans les Yvelines, en région parisienne. Les occupants de l’appartement auraient pris leur hôte pour le «diable» alors qu’il s’était levé pour donner à manger à son enfant qui pleurait en pleine nuit. Nu, il aurait été blessé par l’une des personnes présentes dans la maison avant de trouver refuge chez un voisin.

 


© ladepeche.fr
Onze personnes ont sauté depuis le deuxième étage de cet immeuble de La Verrière ( Yvelines)
Sur les antennes de France 2, ce dernier a expliqué que la belle famille de M. Kawa lui reprochait d’avoir «un esprit satanique». Le voisin parle également de «transe» pour décrire le comportement des victimes. L’une d’elles s’est jetée par la fenêtre avec un bébé de quatre mois. La petite fille s’est éteinte durant son hospitalisation.

Que s’est-il passé?
Le père de famille est le seul à ne pas s’être défenestré. Il avait été chassé de son propre appartement. Les circonstances du drame restent encore floues. Différend familial ou délire religieux en seraient la cause. Les victimes ont été hospitalisées et certaines sont entendues dans le cadre de l’enquête qui a été a été ouverte. Dans le gratuit 20’ la police penche plutôt pour la thèse d’une bagarre qui aurait mal tourné. Selon elle, «une querelle s'est subitement produite dans l'appartement» après quoi les membres de la famille «auraient tenté de descendre par la fenêtre du second étage en s'accrochant le long de la paroi, plutôt que de se jeter dans le vide». Ce n'est pas l'avis des autres résidents de l'immeuble. «J'ai vu mon voisin complètement nu qui m'a demandé des vêtements, raconte l'un d'entre eux. Auparavant, il y avait du bruit, les murs tremblaient. Puis mon voisin est remonté en criant «au nom de Jésus, ne fais pas ça!». Parmi les personnes blessées, sept ont été transportées aux urgences. Elles souffrent de multiples traumatismes. Le parquet de Versailles ouvrira une information judiciaire.

 

 
MOTS CLES :  Mort   Traumatismes   Défenestration   Divers   Enquête 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués