NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Les portes parole du gouvernement et de la Présidence devant la presse

Par Fleury Koursany - 13/03/2012

La conférence de presse portait sur l’évolution des travaux du Conseil spécial de surveillance et de redressement des offices et entreprises publiques

 

Les portes parole du gouvernement et de la Présidence de la République ont animé à la Télévision centrafricaine, une conférence de presse sur l’évolution des travaux du Conseil spécial de surveillance et de redressement des offices et entreprises publiques. Selon le porte-parole du gouvernement, le ministre de la justice et de la moralisation, Firmin Findiro, c’est par décret N°012.005 du 6 janvier 2012 que le Chef de l’Etat a dissout les Conseils d’Administration des offices et entreprises publiques. Ceci, afin de lutter contre la gabegie et la mauvaise gestion desdites structures puisque guidé par le souci de la gestion orthodoxe de la chose publique. La conférence de presse des portes parole du gouvernement et de la Présidence de la République visait à faite taire les supputations qui jettent de l’opprobre sur les actions salvatrices qui sont menées en ce moment sur les offices et entreprises publiques, a affirmé Firmin Findiro.

 


© journaldebangui.com
Les portes parole du gouvernement Firmin Findiro (g) et de la Présidence de la République André Gremiango (d)
En toile de fond de ces actions, le gouvernement, précise son porte parole entend créer et développer des activités porteuses d’intérêts pour répondre aux attentes des populations centrafricaines. Le Conseil spécial de surveillance et de redressement est à pied d’œuvre et a déjà analysé la situation d’une vingtaine d’offices et entreprises publiques afin de les ramener sur le chemin de la rigueur, du développement et de la satisfaction des intérêts de la population. Tant et si bien qu’après examen des dossiers de chaque entreprise et office publics, ceux-ci reçoivent leur nouvelle lettre de mission pour satisfaire aux conditions fixées par le gouvernement et relayées par le Conseil spécial de surveillance et de redressement des offices et entreprises publiques, a fait noté le porte parole de la Présidence de la République, André Gremiango.

 


© journaldebangui.com
Le porte-parole du gouvernement, ministre de la justice et de la moralisation, Firmin Findiro
Justifiant les retards de paiement qui ont occasionné des séries de grève dans certaines structures étatiques, Firmin Findiro a précisé que les fonds des offices et entreprises publiques ont été mis sous séquestre dans les banques primaires de la place et non au Trésor public. Si une entreprise veut effectuer une dépense, celle-ci doit impérativement présenter son programme d’emploi au Conseil spécial de surveillance et de redressement qui analyse la moralité de la dépense avant sa validation, préalable à tout décaissement. Cette méthode, ajoute le porte parole du gouvernement aurais déjà permis de faire beaucoup d’économie afin de faire redémarrer les activités des offices et entreprises publiques comme la Centrapalm, la Socatel bradé à vil prix par certaines personnalités de la République pour leurs propres intérêts. Bref, la redéfinition des politiques sectorielles pour chaque office et entreprise publique leur permettra d’être compétitif et de satisfaire réellement les objectifs pour lesquels ils ont été crées à prévenu le porte parole du gouvernement centrafricain.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués