DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Léopold Bara interpelle les Leaders du Fare-2011

Par Léopold Bara, leader politique - 06/03/2012

«Le FARE-2011 reconnaît-il de fait M. François Bozizé comme Président légitime et légal de la République Centrafricaine?»

 

[i Au Coordonnateur du Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections de 2011 (FARE-2011) - Bangui

Chers Leaders,
La Communauté Nationale et Internationale se souviendront des circonstances de la création, par vos soins, de la structure de fait qui est le Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections de 2011 en abrégé (FARE-2011). Il sera très inutile que nous vous rappelions que ce front, compte-tenu des multiples irrégularités relevées à l’issue des élections groupées de 2011, ne reconnaisse pas aux institutions qui sont issues desdites élections leur légitimité et leur légalité; de ce fait, la légitimité et la légalité du Président François Bozize qui est lui aussi l’émanation de ces élections, lesquelles étaient, par ricochet, sujettes à contestation de la part du FARE-2011. L’eau ayant coulé sous le pont depuis, le peuple centrafricain assiste dans l’ensemble, médusé, à une démarche entreprise par le FARE-2011 tendant à une reconnaissance de la Légitimité et de la Légalité du Président François Bozize.

 


© lemlpc.net
Léopold Bara, Leader politique
Chers Leaders,
Comment comprendre que le FARE-2011 conteste d’une part la régularité des élections groupées de 2011 qui ont consacré la victoire de Bozize et, d’autre part, le même FARE-2011 se réunit régulièrement avec les autorités nommées par le même Bozize qu’il qualifie d’illégitime et d’illégale? En d’autres termes, est-ce vraiment logique que le FARE-2011, qui dénie la Légitimité et la Légalité à François Bozize, puisse en même temps se réunir avec son Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, c’est-à-dire un Ministre nommé par un Président illégitime et illégal qui, ipso-facto, devient lui-même illégitime et illégal? Comment comprendre qu’une fois ce ministre illégitime et illégal, parce que étant membre d’un gouvernement nommé par un Président dont l’élection est entachée de nombreuses d’irrégularités donc, ne remplissant pas les critères de la Légitimité et de la Légalité, puisse donner des injonctions au FARE-2011. Par devoir de mémoire, je vous rappellerais en quelques points les principales interventions du FARE-2011 qu’il conviendra dorénavant de qualifier de l’opposition journalistique et chancelière, car vos seules activités de l’opposition ne se font que par l’entremise des communiqués de presse et des contacts dans les chancelleries avec, en filigrane, un profond regret pour la disparition de l’illustre homme politique et véritable leader, feu Ange Félix Patasse qui était finalement, à la fois, la batterie et l’ampoule du FARE-2011.


Chers Leaders,
En voici quelques-unes des multiples interventions, uniquement par déclaration et communiqués de presse, faites par le FARE-2011.

- Le FARE-2011 n’a pas pris part aux festivités marquant la fête nationale du 1er Décembre 2011 arguant que cette fête de la proclamation de la République Centrafricaine ne saurait être organisée devant un Président de la République, c’est-à-dire François Bozize, illégitime et illégale; sic!
v Le 28 Décembre 2011, en vue de rectifier sa position sur les propos du Premier Ministre aux Nations Unies, le FARE-2011 le qualifiait de démagogique et chef d’un gouvernement illégitime et illégal du Président François Bozize élu lors des élections législatives et présidentielles du 23 Janvier 2011, émaillées de fraudes massives…etc.

- A propos de l’ouverture d’un espace de dialogue, le FARE-2011 déclare qu’il avait adopté une position politique très claire, sans équivoque en déclarant: «Aujourd’hui plus que jamais, le FARE-2011 maintient son exigence Non Négociable d’Annulation et de la Reprise des Elections de Janvier 2011, et réaffirme sa non reconnaissance des institutions issues de cette mascarade électorale… du régime en place qui pour nous est aussi illégitime et illégal… re-sic!


- Le 02 Janvier 2012, faisant le bilan de la gouvernance du régime contesté, le FARE-2011 déclarait ceci: Conscient de l’échec du Général François Bozize, le peuple centrafricain s’était massivement mobilisé le 23 Janvier 2011 pour obtenir l’alternance par les urnes… Les suffrages ont été purement et simplement détournés par des usurpateurs sans aucune légitimité de l’onction populaire… le régime actuel est fondé sur l’exclusion,… le tout sur fond d’illégitimité.

…. C’est pourquoi le FARE-2011 tient à rappeler, en symbiose avec le peuple centrafricain, que la question de la légitimité de ce régime se pose chaque jour avec acuité… v Le 10 Février 2012 dans une déclaration relative à la dissolution des Conseils d’Administration des Entreprises et Offices Publics, le FARE-2011: - Exige le respect scrupuleux de la loi N°08.011 du 13 Février 2008…, et du Traité de l’Ohada, -Exige du gouvernement (légitime et illégal?)1 l’application effective et sans atermoiement des recommandations de nombreux audits déjà effectués par des institutions tant nationales qu’internationales sur les différents secteurs de notre économie,… - Demande au Premier Ministre (légal et légitime?)1 et à son gouvernement (légal et légitime?)1 d’avoir le courage de faire respecter les attributions et compétences de la Délégation Générale des Entreprises et Offices Publics, etc.). Patatras! Enfin, le 08 Février 2012, cerise sur le gâteau, le FARE-2011 reconnaît tacitement en 2012 aux institutions issues des élections groupées de 2011 la légitimité et la légalité en écrivant au Premier Ministre nommé par Bozize élu en 2011 pour se plaindre et récuser le comportement déloyal du Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation avec copie au Président de la République élu lors des élections groupées de 2011 dont le FARE-2011, en symbiose, disait-il, avec le peuple a toujours contesté la légitimité et la légalité.

Compte-tenu de tout ce cheminement qui finalement va aboutir à cette reconnaissance qui ne dit pas son nom, nous, les véritables Démocrates (non fraternisés) et Opposants réels à toutes formes de gouvernances, inféodées aux organisations criminelles et /ou philosophiques, pourrions aisément conclure sans nous tromper que François Bozize, certainement «Frère» dans son Eglise, car depuis 2004, ce dernier dispose de suffisamment de moyens financiers et matériels pouvant lui permettre de se procurer une grande loge en France pour y habiter, connaît très bien les Centrafricains, étant donné que nombreux sont des «Frères» d’une Eglise au Congo, qui commencent toujours une grève sans jamais aller jusqu’à l’obtention du gain de cause, comme influencés par un Grand Maître, reprennent tout bonnement le chemin de la misère. Quelle Logique? Le FARE-2011 vient de nous faire une bonne Démonstration dans la mesure où il est naturellement le sanctuaire des «Frères» partageant la FOI de l’Eglise du Congo. Messieurs les leaders du FARE-2011, le désormais Président légitime et légale de la République Centrafricaine, Monsieur François Bozize, n’est il plus un Président résigné, impuissant et démissionnaire? Dites nous depuis combien de temps, lors de quelle rencontre et sous l’égide de quel Grand Maître vous avez décidé de reconnaitre François Bozize comme Président légitime et légal de la République au point de lui envoyer en copie votre correspondance? Nous sommes tenus d’attendre de vous des précisions sur ce brusque changement d’appréciation de la légitimité et de la légalité accordées à François Bozize; dans le cas contraire, nous nous verrons dans l’obligation d’en appeler purement et simplement à une lutte réelle contre Vous et toutes les organisations criminelles et /ou philosophiques qui freinent tout élan tendant à influer de véritable souffle nouveau pour le développement de notre pays.

Dans l’espoir, prière de recevoir, Chers leaders et «Frères», mes salutations patriotiques.

Lundi 5 Mars 2012

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués