NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Ouverture de la session ordinaire du parlement de 2012

Par Alain-Patrick Mamadou / Acap - 03/03/2012

Le Président de l’Assemblée nationale, Célestin Leroy Gaombalet, exhorte le gouvernement à maintenir le cap de sa politique

 

Le Président de l’Assemblée nationale, Célestin Leroy Gaombalet, a exhorté le gouvernement à tout mettre en œuvre pour obtenir de nouveaux accords avec le Fonds Monétaire International et poursuivre les réformes dans le pays, à l’ouverture de la première session ordinaire du parlement, comptant pour l’année 2012. Il a annoncé six projets de lois à examiner et qui sont pré-positionnés sur la table de l’Assemblée nationale par le gouvernement, le renouvellement imminent du bureau de l’Assemblée nationale et les sessions de formation à l’intention des députés.

 


© journaldebangui.com
Les députés de la 5ème législature au Palais du peuple
Les projets de lois comprennent la ratification de la Convention africaine sur les armes légères, lancée à Kinshasa le 30 avril dernier; la création d’une agence autonome de gestion des ressources forestières, dont l’ancêtre est le Projet d’Appui à la Réalisation des Plans d’Aménagement Forestier (PARPAF); le projet de loi de règlement des Finances; la ratification de la convention sur les produits chimiques; la ratification du protocole de la Charte africaine consacrée à la femme, généralement victime de discrimination basée sur le genre; enfin, la révision du Code électorale dont la particularité est l’élection, désormais à un tour, outre l’élection présidentielle, dans les domaines législatif, municipal et régional.

Sur le plan politique, le Président de l’Assemblée nationale a félicité le Président de la République François Bozizé et le gouvernement, ainsi que les autorités tchadiennes, pour avoir lancé une offensive contre le quartier général du rebelle tchadien Abdel Kader alias Baba Ladé et a déploré le décès de l’opérateur économique Joseph Icham Kamach, à la mémoire de qui une minute de silence a été observée. Sur le plan économique et financier, il a été reconnaissant vis-à-vis du gouvernement pour avoir rémunéré tout seul, sans l’aide des partenaires, les cotonculteurs de cinq préfectures que compte le pays. Il a apprécié a sa juste valeur le satisfecit du Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) suites aux réformes que le gouvernement a initiées. Pour finir, Célestin Leroy Gaombalet a rappelé la mission de son vice-président Timoléon Mbaïkoua au Rwanda à propos de la gestion des élections, et l’organisation très prochaine à Bangui, du 5 au 9 mai 2012, d’une session des parlementaires des pays du grand lac.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués