NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

OIF 2010: L’Organisation met l'accent sur la valeur de la langue française

Par journaldebangui.com - 25/10/2010

La déclaration finale appelle aussi à une réforme de la gouvernance économique mondiale

 

Les pays Francophones ont mis dimanche l'accent sur la valeur de la langue française dans une declaration adoptée à l'issue du 13e Sommet de la Francophonie qui a clos dimanche à Montreux. Nous entendons valoriser le français en tant que langue technique, scientifique, juridique, économique et financière. Dans cet esprit, nous demandons à l'OIF et aux opérateurs concernés d'encourager les réseaux professionnels ou universitaires qui emploient et diffusent le français dans leurs domaines de compétence, d'après la Déclaration. Nous veillerons à la visibilité du français et au respect de son usage lors des Jeux olympiques et paralympiques de 2012 à Londres, avec le concours du Grand Témoin de la Francophonie, ont indiqué les pays francophones. Ils ont salué la signature des premiers pactes linguistiques lors de ce Sommet et ont encouragé la multiplication de ces plans d'action, qui favorisent la promotion du français.

 


© french.news.cn
Bernard Kouchner et Mme Leuthard coordinatrice du somment 2010
Les pays Francophones se sont engagés à conforter la solidarité économique francophone, a annoncé dimanche la présidente suisse Doris Leuthard à Montreux. Nous nous engageons à conforter la solidarité économique francophone. Nous exprimons notre solidarité avec les pays les plus affectés par la crise économique, a affirmé Mme Leuthard en lisant la Déclaration de Montreux, lors d'une conférence de presse à l'issue de la séance de clôture du 13e sommet de la Francophonie à Montreux. D'après la Déclaration, les pays francophones doivent se mobiliser pour favoriser l'émergence d'une gouvernance mondiale équitable, prenant en compte la situation des États les plus vulnérables. Nous appelons à une réforme de la gouvernance économique mondiale par le renforcement de la coopération et de la complémentarité entre l'ONU, cœur de la gouvernance mondiale, et les enceintes économiques, dont le G20, a indiqué la Déclaration.

Nous les invitons à se mobiliser en 2011 sur les mesures à prendre dans les domaines vitaux pour les pays de l'espace francophone: la sécurité alimentaire, les réformes de la régulation financière et du système monétaire international, et la promotion d'une croissance économique mondiale forte, soutenue, durable et inclusive, a ajouté Mme Leuthard tout en citant la Déclaration. La capitale de la République démocratique du Congo Kinshasa accueillera le prochain sommet de la Francophonie prévu en 2012, a annoncé dimanche la présidente suisse Doris Leuthard à Montreux.

 

 
MOTS CLES :  économie   Fin   Francophonie   Sommet   Gouvernance 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués