ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: L’EAA démarre ses activités à Bangui

Par Pacôme Pabandji - 27/02/2012

L’agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l’Afrique a officiellement lancé ses activités dans la capitale

 

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Energie et de l’hydraulique et du ministre de l’Enseignement professionnel et de la Formation qualifiante. Les objectifs, la vision et plusieurs points concernant l’Agence ont été présentés par le représentant résident de l’EAA en Centrafrique M. Karim Savadogo. L’Agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l’Afrique (EAA) ayant pour slogan «développer des solutions durables pour l’Afrique», a pour mission le développement des solutions innovantes en faveur de l’accès des populations vulnérables africaines aux services durables d’eau et d’assainissement. En effet, c’est en 1988 qui cette agence a été crée sous le nom de Centre régional pour l’eau potable et l’assainissement à faible coût (CREPA). Ce projet a évolué pour finalement changer de structure en 2008 et devenir une structure inter Etat.

 


© journaldebangui.com
La photo de famille à l'issue de la rencontre du bureau RCA de l'EAA
Ayant maintenant une dimension panafricaine, l’EAA mènera désormais ses activités au-delà des pays francophones, d’où l’équivalent de EAA en anglais est WSA. Selon M. Karim Savadogo, représentant de EAA en République centrafricaine, ce changement est la première grande conclusion, y compris la révision du statut pour se conformer à la nouvelle structure. C’est ainsi qu’au niveau des structures ordinaires, il y a les conseils des ministres, le comité consultatif technique, le secrétariat exécutif et les représentations nationales au niveau des pays membres. Les statuts de l’Agence orientent ses actions autour de trois objectifs notamment le développement de la recherche sur les solutions appropriées, innovantes et durables, l’information et le renforcement des capacités des acteurs avec un souci de rigueur, la promotion de la prise en charge de la demande des populations et l’accompagnement des Etats et les organisations africaines pour l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies. L’EAA dispose également d’une expertise reconnue dans le développement de solutions innovantes en eau, hygiène et assainissement, mais aussi d’un important réseau dynamique grâce à ses représentations nationales dans les pays membres. Ceux-ci sont: le Benin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, la République centrafricaine, le Rwanda, le Sénégal, la Sierra Léone, le Tchad et le Togo. On espère que l’EAA atteindra ses objectifs.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués