SOCIéTé  |    

Centrafrique: Des pneus brûlés pour revendiquer l’électricité

Par Fleury Koursany - 27/02/2012

Les jeunes du quartier Cattin dans le 3ème arrondissement de Bangui ont fait bruler des pneus et barricader la voix publique pour revendiquer de l’électricité dans leur zone

 

Cela fait plus de trois mois que l’Enerca (Energie Centrafricaine) n’envoie plus du courant dans notre zone mais curieusement, chaque fin du mois, les factures nous sont envoyées en bonne et due forme nous contraignant de passer à la caisse sinon, ils coupent l’électricité, déclarent les jeunes manifestants en colère. Trop c’est trop, aujourd’hui ils doivent nous donner la solution à notre problème auquel cas toutes les installations de l’Enerca dans la zone seront sabotés. Comme cela, nous serions tranquilles car on saura qu’il n’y aura plus d’électricité et des factures à nous envoyer, mentionne pour sa part un jeune boubanguéré, natif du coin.

 


© RNL
Les jeunes revendique la lumière dans leur zone du 3ème arrondissement de Bangui
En représailles à cette situation, les éléments de la Gendarmerie ont investi les lieux tirant à balles réelles pour dissuader les jeunes manifestants. Une dizaine de jeunes ont été arrêtés par les éléments de la Gendarmerie et emmenés manu militari vers une destination encore inconnue. Du côté de l’Enerca et précisément du service des factures, on affirme qu’au sein de cette entreprise parapublique, chacun fait son travail. Nous, ici nous avions pour mission d’établir chaque mois les factures pour nos clients. Et donc nous les connaissons tos et nous délivrons des factures qui leurs sont acheminés par d’autres services. Tout ce qui concerne la fourniture ou la répartition du courant par zone puisque la capacité de l’Enerca ne permet pas de couvrir en ce moment tous les besoins ne nous concerne pas. Nous faisons notre travail d’établissement des factures et si problème il y a, ça ne nous concerne nullement, a prévenu sous couvert de l’anonymat, un cadre de l’Enerca. Toujours est-il que les problèmes ne font que s’accentuer pour l’Enerca qui n’arrive pas à fournir de l’électricité aux populations centrafricaines dans le besoins. Même la répartition du courant par zone tel que prévu par l’Enerca n’est pas respecté. Des fois, les ménages n’ont pas d’électricité et à midi par exemple, les lampadaires publiques sont encore allumées, ce n’est pas frustrant comme ça?, s’interroge un jeune manifestant.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués