FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Poliomyélite: Lancement de la campagne de la vaccination

Par Pacôme Pabandji - 22/02/2012

La poliomyélite qui est une maladie virale infectieuse du système nerveux central, a pour agent pathogène la PVS (polio virus)

 

Dans quelques jours débuteront en République centrafricaine les journées nationales de vaccination contre la poliomyélite, couplée à la supplémentation en vitamine A et au dépistage de l’Albendazole. A cette occasion, l’équipe de la communication du programme élargi de vaccination à Bangui a échangé avec la presse. En République centrafricaine, quelques nouveaux cas ont été détectés au dernier trimestre de l’année 2011 à Batangafo (3 cas) et à Kabo (2 cas) dans la région sanitaire de l’Ouham. A cet effet, des vaccinations préventives contre cette maladie sont d’ores et déjà annoncées par le ministère centrafricain de la Santé et de la population. Cette étape a pour cible premièrement les enfants de 0 à 59 mois qui bénéficieront du vaccin contre la polio (VPO); deuxièmement les enfants de 6 à 59 mois pour la vitamine A, de 6 à 11 mois pour la vitamine A 100 000 UI, de 12 à 59 mois pour une vitamine A 200 000 UI. Troisièmement les enfants de 12 à 59 mois qui bénéficieront d’un dépistage à l’Albendazole.

 


© journaldebangui.com
Le Dr. Modeste HOZA du PEV
Cette vaccination est gratuite et la campagne durera trois jours avec pour stratégie l’opération porte à porte et ménage en ménage. Soulignons qu’à défaut de faire vacciner son enfant, on l’expose à la poliomyélite qui paralyse ses membres quand on sait qu’il n’y ait pas encore de traitement curatif si ce n’est que par voie de vaccination préventive. Pour la plupart des cas, la République centrafricaine est atteinte de la polio par la frontière avec le Tchad, puisque la circulation est libre et la vaccination y est faible. C’est même pour cette raison que d’emblée, ce sont les zones aux alentours de la frontière avec le Tchad qui sont les plus touchées et ciblées par ces campagnes. C’est ici un signal fort des autorités de protéger les populations dans les zones frontalières contre cette maladie. Le lancement de la présente campagne de la vaccination a été officiellement mise en place à Benzambé il y a quelques jours. La réussite de cette étape de vaccination dépend donc de la volonté des parents à faire vacciner leurs enfants car la poliomyélite existe bel et bien et guette les enfants. Mieux vaut prévenir que guérir!

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués