ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Lancement des activités du Crédit Populaire de Centrafrique

Par Pacôme Pabandji - 20/02/2012

L’entreprise financière Crédit Populaire, a lancé officiellement ses activités à Bangui à l’issue d’une cérémonie organisée en présence des autorités centrafricaines

 

Dans le souci de réduire la pauvreté en République centrafricaine, une entreprise financière a été créée, installée et a lancé officiellement ses activités. Le crédit populaire de Centrafrique ou la Populaire, est un établissement de micro finance de seconde catégorie reconnu par le la COBAC et le ministère des Finances fin 2011. Il fonctionne sur un capital de 135 millions de F CFA. Ses champs d’application de prédilection des microcrédits sont l’entreprenariat informel, la micro-entreprise du secteur formel en l’occurrence les coopératives des artisans miniers, les groupements agro-pastoraux, les petits commerces, la pêche, etc. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du représentant personnel du ministre d’Etat aux Finances et au Budget, du ministre de la justice garde des sceaux, du président du conseil d’administration de la Populaire, des différents représentants des institutions financières, mais aussi du nouveau personnel de la Populaire dont le Directeur général M. Guy Issen Yaya et son adjointe Mme Laurine Claire Mbombate.

 


© journaldebangui.com
La coupure du ruban lors de l'inauguration de l'agence du PK0
Pour le président du conseil d’administration, la Populaire dispose, au niveau de la logistique et du système d’information, le logiciel LOAN très connu dans la zone CEMAC, offrant toutes les possibilités d’une gestion moderne d’une structure de microfinance. D’après lui, la rentabilité du projet sera extériorisée à compter de la deuxième année et permettra d’assurer la pérennité de l’exploitation. Il a poursuivi que le Crédit populaire de Centrafrique envisage, à travers son business plan, de s’étendre rapidement vers l’intérieur du pays afin d’atteindre toutes les couches sociales. Un nouveau service de transfert d’argent, le COINSTAR exploité actuellement dans 142 pays à travers le monde, est proposé par le Crédit populaire. Côté personnel, le démarrage des activités du Crédit populaire a nécessité le recrutement et la formation de 22 employés.

 


© journaldebangui.com
L'agence qui a été inaugurée au PK O
Pour sa part, M. Guy Issen Yaya, le Directeur général du Crédit populaire a précisé que la vision de cette entreprise est d’étendre ses champs d’action en province et permettre aux gens de l’arrière-pays de bénéficier des nouvelles offres de service. Les conditions d’accès sont «simples, faciles et à moindre coût» pour faciliter les tâches aux Centrafricains. Il convient de signaler que le siège du Crédit populaire de Centrafrique se trouve au rond point pk0 à la tête de stationnement des taxis de Castors et Ben-Zvi au centre-ville.
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Demande

Par nickley

23/09/2014 16:28

bjr j'aimerai juste savoir si credit populair possède aussi des agences des les pays menbres de la cemac et aussi si c'est possible k nous qui sommes des client pouvons utilisé son service à l'exterieur du pays. merci!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués