SOCIéTé  |    

Centrafrique: Le chef rebelle Baba Laddé en fuite vers le Soudan?

Par journaldebangui.com, AFP - 07/02/2012

Cette information aurait été rendue publique par l’armée centrafricaine

 

Le général Baba Laddé, chef de la rébellion tchadienne du Front populaire pour le redressement (FPR), serait "probablement en fuite" vers le Soudan, après les attaques menées contre lui par les armées centrafricaine et tchadienne, a indiqué lundi l'armée centrafricaine. Baba Laddé n'a qu'une seule issue qui lui reste possible car il ne peut pas s'aventurer au Tchad, ni au Cameroun. Il est probablement en fuite en ce moment en direction de la frontière soudanaise (nord-est) a déclaré à la télévision centrafricaine le lieutenant-colonel Jean-Pierre Dollé-Waya, sous-chef d'état-major des forces armées centrafricaines (Faca) qui dirige les opérations. Il peut bien gagner la frontière soudanaise. Mais il a moins de chance de s'échapper parce que nous avons les amis de la force tripartite RCA-Soudan-Tchad qui contrôlent les frontières communes aux trois pays, a jouté M. Dollé-Waya.

 


© radiondekeluka
Le chef rebelle Baba Laddé aurait déjà fuit vers le Souadan
Depuis quelques jours, la télévision centrafricaine diffuse en boucle un reportage de la presse militaire, montrant les images des bases du FPR à Wandago et Gondava (nord) détruites par l'armée, avec à leur tête le ministre centrafricain de la Défense le colonel Jean-Francis Bozizé. Les forces armées centrafricaines et les forces armées nationales du Tchad, ont mené conjointement ces opérations qui ont permis de réduire totalement ses capacités de nuisance (celles de Baba Ladé). Il court encore, certes, mais pour combien de temps?, affirme le ministre dans le reportage. De source préfectorale des personnes fuyant les zones de combat à Kaga Bandoro (nord) ont réquisitionné des motos taxis dans les nuits qui ont suivi l'attaque, pour se diriger vers le nord-est. Les autorités ont de ce fait demandé aux conducteurs (...) de signaler toute présence suspecte aux forces de défense et de sécurité

Le 23 janvier, les forces conjointes avaient attaqué les positions du FPR. Le président Bozizé avait affirmé sur Radio France International (RFI) que le combat a été un peu difficile, mais les deux armées ont réussi à le (Baba Laddé) neutraliser. Il est en fuite actuellement et tout son PC a été détruit. Il est encore dans le secteur (...) l'armée s'organise et est toujours à sa poursuite, avait ajouté le chef de l'Etat.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués