NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Egypte: Le spectre d’un nouveau conflit civil

Par Idriss Linge - 07/02/2012

Le régime est fortement critiqué depuis le drame de Port-Saïd, survenu à la suite d’un match de championnat de football local qui a causé la mort de 74 personnes

 

Les affrontements se poursuivent au Caire entre manifestants égyptiens et policiers. Les heurts se sont interrompus un moment à hauteur de la place Tahrir, mais la tension est plus importante chaque jour, selon les témoins cités par des agences de presse. Les violences ont commencé, au lendemain du drame de Port Saïd ou 74 personnes ont perdu la vie dans un stade de football. Les autorités égyptiennes sont accusées d‘être restées passives. L‘événement a relancé la contestation contre le pouvoir militaire qui dirige le pays depuis la chute de Hosni Moubarak il y a presque un an. D’ailleurs pour fêter cet anniversaire, des étudiants et des militants pro-démocratie ont appelé à des grèves et des actions de “désobéissance civile”. La désobéissance civile est nécessaire si le Conseil militaire continue d’agir avec entêtement. Il y a un agenda sur la table, et le Conseil restera en place tant qu’il répondra aux demandes du peuple égyptien, explique un habitant du Caire selon une information rapportée par la chaine Euronews. Dans la foulée un manifestant a été tué lundi 6 février au cours d’une ultime manifestation, où des militants ont appelé à la désobéissance civile pour marquer le premier anniversaire du départ de l'ex-président Hosni Moubarak le 11 février. La mort de ce manifestant rapportée par le ministère de la Santé, porte à 13 le nombre de décès depuis le début jeudi des violences, provoquées après un match de football mercredi de la semaine dernière.

 


La place Tahir toujours en ébullition au Caire
Les rues autour du ministère de l'Intérieur étaient couvertes de fumée, la police tirant régulièrement des gaz lacrymogènes, selon un journaliste de l'AFP. Les affrontements, qui s'étaient poursuivis durant la nuit avant de s'interrompre dans la matinée, ont repris en début d'après-midi, avec des échanges de jets de pierres entre forces de l'ordre et protestataires. Selon des témoins, la police a également tiré à la chevrotine contre les manifestants dans des rues proches de la place Tahrir menant au ministère de l'Intérieur. Le Parlement a consacré ses débats de lundi aux violences et plusieurs députés ont été envoyés sur place pour enquêter. Les forces de sécurité sont accusées d'être restées passives face aux violences entre supporteurs à Port-Saïd, l'une des pires tragédies de l'histoire du football. Cela a relancé la contestation contre l'armée, à la tête du pays depuis le départ de M. Moubarak le 11 février 2011 sous la pression de la rue. Au Caire, les policiers ont érigé des murs dans plusieurs rues menant au ministère de l'Intérieur pour empêcher les manifestants de passer. L'éditorialiste Amr Chobaki souligne dans le quotidien indépendant Al-Masry Al-Yom la difficulté de rétablir la confiance dans ce ministère, toujours discrédité aux yeux de nombreux Egyptiens. Le problème de ce ministère est complexe, en raison de son rôle sous l'ancien régime et de la collusion entre certains de ces chefs actuels et l'ancien système, écrit-il. Une fois ce ministère purgé et restructuré, les gens retrouveront confiance et pourront le soutenir, ajoute M. Chobaki, également député libéral dans la nouvelle assemblée. Les manifestations devraient se poursuivre jusqu’au weekend. Des étudiants de plusieurs universités ainsi que des groupes de militants pro-démocraties ont par ailleurs appelé à des grèves et des actions de «désobéissance civile» pour l'anniversaire du départ de M. Moubarak samedi.

 

 
MOTS CLES :  Egypte   Emeutes   Morts   Dictature   Mobilisation   Tahir 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués