ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: L’Etat lève deux milliards FCFA du Bon de Trésor assimilable

Par Fleury Koursany - 01/02/2012

L’opération avait été lancée par le Trésor public centrafricain et devrait rapporter la somme de 4 milliards FCFA

 

Par un communiqué de presse signé ce 27 janvier 2012 et publié dans les colonnes du Bihebdomadaire Le Pays du 1er février 2012, le ministre des Finances et du Budget précise que la demande du Trésor public de 4 milliards FCFA a été satisfaite pour un montant de 2.020.000.000 FCFA. Le Trésor n’a accepté de s’engager que pour 2 milliards FCFA à un taux limite de 4,95% pour un taux de couverture du montant mis en adjudication de 50,5%. Selon le communiqué de presse du ministre centrafricain des Finances, le Trésor public ne recevra en net que la somme de 1.974.725.000 Fcfa, déduction faite des intérêts précomptés qui s’élèvent à 25.000.000 FCFA et de la commission de la BEAC (Banque des Etats de l’Afrique Centrale) qui est de 250.000 FCFA.

 


© journaldebangui.com
Le ministre Sylvain Ndoutingaï des Finances et du Budget
Cette opération a permis au Trésor public centrafricain de tirer un ensemble d’enseignements au rang desquels, le comportement du marché qui, pour cette émission était imprévisible. En ce sens que l’attente du gouvernement lors de cette émission qui est de 4 milliards FCFA n’a été satisfaite que de moitié. Situation qui, selon le gouvernement centrafricain peut s’expliquer en quatre points.

D’abord, la première émission n’était pas encore dénouée, c’est-à-dire le remboursement principal n’est pas encore fait qu’intervienne la deuxième émission à 13 semaines. Ensuite, la durée de cette deuxième opération est plus courte que la première, ce qui a fait que le marché n’avait pas de recul suffisant pour cette deuxième émission. Troisièmement, cette deuxième émission coïncidait avec les instructions présidentielles relatives au compte unique du Trésor et ses textes subséquents qui n’ont pas permis à Ecobank Centrafrique, spécialiste local de valeur du trésor de souscrire convenablement à cette opération. Enfin, le montant mis en adjudication sur les deux opérations porte sur un encours total prévisionnel de 8 milliards FCFA. Montant nettement supérieur à la moyenne mensuelle du déficit annuel estimé à environ 2 milliards FCFA. Pour ce Bon du Trésor Assimilable lancé par le gouvernement centrafricain afin de récolter la somme de 4 milliards FCFA, l’échéance et fixée au 20 avril 2012.

 

 
MOTS CLES :  Sylvain Ndoutingaï   Trésor Public   Bon   Assimilable 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués