NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le ministre de la justice annonce la fin du règne de Baba Laddé et du FPR

Par Pacôme Pabandji - 30/01/2012

Les forces armées conjointes Tchad-Centrafrique sont venus à bout des éléments du FPR après une brève résistance

 

Les Forces armées centrafricaines (FACA) associées avec celles du Tchad (FAT), ont lancé une opération araignée conjointe contre les forces rebelles tchadiennes de Baba Laddé depuis le 20 janvier 2012 dès les premières heures de la matinée. Une opération de grande envergure sur les villes de Gondava et de Ouandago situées respectivement à environ 80 et 45 km de la ville de Kaga-Bandoro et abritant l’état major du Front populaire pour le redressement (FPR) dirigé par Baba Laddé. Selon un communiqué gouvernemental relatif à ces offensives signé du ministre de la justice et de la moralisation garde des sceaux et porte-parole du gouvernement Firmin Findiro, cette opération tant sur le plan terrestre qu’héliporté, a permis de frapper avec précision le centre opérationnel et de commandement du FPR, notamment Ouandago et Gondava. En effet, de violents combats ont eu lieu le lundi 23 et le mercredi 25 janvier 2012 à 12heures pour prendre fin à 14heures.

 


© 7sur7.be
Force revient à la loi
Les forces armées conjointes Tchad Centrafrique sont venus à bout des éléments du FPR après une brève résistance. A Gondava, les forces alliées durement organisées, ont pu mettre à genou les rebelles sans trop de résistance, d’après notre correspondant dans la localité. Certains rebelles du FPR qui ont pris la fuite, se sont retranchés aux abords de la rivière Gribingui. De nombreuses pertes en vies humaines ont été dénombrées par les autorités centrafricaines dans le camp du FPR. C’est ainsi qu’à ce jours les FACA contrôlent les zones qui étaient sous contrôle du FPR. Dans les combats, l’on apprend que le chef rebelle tchadien aurait été grièvement blessé et aurait pris la fuite. Sa rébellion est mise hors d’état de nuire selon le gouvernement centrafricain. Cependant, la population s’inquiète de l’ après Baba Laddé car, un communiqué émanant du conseil communicationnel de la rébellion, le FPR a annoncé la création d’un parti politico-militaire qui appelle les forces armées centrafricaines a déserté et les rejoindre. Mais le gouvernement centrafricain a rassuré que tout sera fait pour que les exactions commises par Baba Laddé et ses hommes sur le territoire centrafricain prennent définitivement fin.

 

 
MOTS CLES :  Fpr   Baba Laddé   Justice 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués