SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Abdou Diouf, le visage de la Francophonie

Par Makeda Lydie Gnotuom - 22/10/2010

Après une riche carrière politique, Abdou Diouf ne compte pas prendre sa retraite et brigue un autre mandat

 

Sans prétention aucune, Abdou Diouf, est devenu ces dernières années le visage de l’organisation internationale de la francophonie, OIF. Normal, dira-t-on, par ce qu’il en est actuellement le secrétaire général. Mais il faut reconnaître que depuis la création de l’organisation, elle a connu un dynamisme à nul autre pareil depuis l’élection de l’ancien président du Sénégal au secrétariat général de l’OIF à l’occasion du sommet de Beyrouth en 2002.

Son parcours
Né le 07 septembre 1935 à Louga, Abdou Diouf effectue ses études primaires et secondaires à Saint Louis au Sénégal, et après l’obtention de son baccalauréat, il entre à l’université de Dakar, la capitale, et s’inscrit en faculté de droit. Quelques années plus tard, il quitte Dakar et met le cap sur Paris en France, où il obtient en 1960, son brevet à l’école nationale de la France d’Outre-mer, Enfom. Abdou Diouf va alors démarrer une riche carrière internationale à 25 ans seulement. Il occupe plusieurs postes: Directeur de la coopération technique internationale, secrétaire général du ministère de la Défense et de Gouverneur de la région du Sine-Saloum.

 


© arique.apf.francophonie.org
Abdou Diouf, le SG sortant
En 1963, Abdou Diouf alors directeur de cabinet du président sénégalais de l’époque, Léopold Sédar Senghor, se voit nommé au poste de secrétaire général de la Présidence du Sénégal en 1964. De 1968 à 1970, il occupe les fonctions de ministre du Plan et de l’industrie, et est désigné ensuite Premier ministre du Sénégal. Il faudra attendre le 1er janvier 1981 pour que Abdou Diouf devienne le Président du Sénégal, suite à la démission de son prédécesseur Léopold Sédar Senghor. Poste qu’il occupe jusqu’au début du nouveau millénaire, puisqu’il est réélu lors des élections présidentielles de 1983, 1988 et 19993. A l’issue de la présidentielle de 2000, Abdou Diouf cède pacifiquement le pouvoir à Abdoulaye Wade, respectant ainsi la voix des urnes. Une transition démocratique qui fut d’ailleurs saluée par la communauté internationale.

Francophonie
Après une riche carrière politique, Abdou Diouf ne compte pas prendre sa retraite et quitter la scène. Au contraire, il rebondi en 2002, où il est élu Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie, OIF. Il succède ainsi à l’égyptien Boutros Boutros-Ghali. Sans surprise, Abdou Diouf est reconduit à son poste quatre ans plus tard à Bucarest. A chacun de ses mandats, le sénégalais a un calendrier très chargé, car, « le Secrétaire général conduit les activités politiques et diplomatiques de la Francophonie au service de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme. En matière de coopération multilatérale, il veille à la conformité de la coopération avec les orientations du Sommet, à l’efficacité des programmes et à l’harmonisation des activités menées par l’Organisation internationale de la Francophonie et les opérateurs ». Il s’est entretenu avec de nombreux Chefs d’Etat, pour parler de la situation politique de leur pays. Il a entre autre, conduit une mission d’observation électorale de l’OIF en Guinée, lors du premier tour de la présidentielle du 27 juin dernier, pour ne citer que ces exemples. Abdou Diouf, c’est également de nombreuses distinctions, attribués pour saluer ses œuvres.

 

 
MOTS CLES :  Francophonie   Diouf   Secrétariat Général 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • 19 juin 2007: nomination de M. Abdou Diouf à titre d'officier de l'Ordre national du Québec
  • 2007, Abdou Diouf a été décoré du titre de docteur honoris causa de l'Université Jean Monnet de Saint-Étienne.
  • Le 9 novembre 2007, Abdou Diouf est élevé à la dignité de docteur honoris causa pour l'Université Paul-Valéry de Montpellier
  • Le 6 mai 2009, Abdou Diouf a été décoré du titre de docteur honoris causa de l'Université de Reims Champagne-Ardenne.
  • Le 14 octobre 2009, Abdou Diouf a été décoré du titre de docteur honoris causa de l' Université de Picardie
  • Abdou Diouf est aussi Membre d'Honneur de la Fondation Sergio Vieira de Mello.
  • 4 juin 2010, l'Université de Lausanne a décerné un doctorat honoris causa à M. Abdou Diouf.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués