SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

M. Maixent Bekangba affectionne les télécoms

Par Luidor NONO - 26/01/2012

Il est centrafricain et est un des «Exécutive Directeur» à Airtel Congo. Entretien!

 

Exécutif Directeur à Airtel Congo-B, 13 ans de téléphonie, quelle leçon en tirer?
De nombreuses études macroéconomiques ont clairement établi un lien entre la croissance économique et la téléphonie mobile en Afrique. Laquelle permet un transfert technologique, augmente la productivité du secteur privé et la compétitivité en générale. Et pour quelqu’un qui a exercé dans cette industrie depuis la 1ère génération AMPS jusqu’à la 3G aujourd’hui, vous pouvez aisément comprendre ma satisfaction pour avoir contribué à désenclaver des zones isolées, favoriser les échanges commerciaux, offert des produits et services innovants à des tarifs abordables contribuant ainsi à la création de la richesse en Afrique. Savez-vous que 10 téléphones supplémentaires pour 100 personnes en Afrique entrainent une croissance de 6 points de pourcentage du PIB par tête d’habitant?

On vous présente aussi comme un excellent Manager, pourquoi?
En tant que Manager, ma mission principale est de conduire mon équipe à se surpasser et à atteindre des objectifs ambitieux. Pour ce faire, la première chose que je fais, c’est de partager avec elle ma vision. Mon courage et ma force de caractère me permettent de surmonter les obstacles et challenges qui jalonnent toute route vers le succès. Mes compétences techniques, l’esprit d’équipe, l’intégrité et la communication sont aussi des qualités qui m’aident dans mon rôle de leader. De plus, Je dis ce que je fais, je fais ce que je dis. Les Anglo-Saxons disent «walk the talk».

 


© journaldebangui.com
Maixent Bekangba, Airtel-Congo
Vous êtes aussi centrafricain, comment est-ce que vous êtes arrivé au Congo?
Je travaille pour le groupe Bharti Airtel, 5ème opérateur mondial de téléphonie opérant dans plus de 20 pays en Asie et en Afrique. C’est à ce titre, et en tant que Exécutif Directeur, cadre expatrié que j’ai été affecté au Congo après avoir exercé dans d’autres filiales du groupe en Afrique comme dans d’autres pays auparavant, pour d’autres multinationales de télécommunication.

On sait que vous vous intéressez aux jeunes et que vous les accompagnez à travers plusieurs projets, qu’est-ce qui vous motive?
En faisant nôtre cette belle phrase du Président Kennedy «Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays» un groupe d’amis et moi, fort de notre engagement citoyen, avons crée le Forum Jeunesse et Action à travers lequel nous dénichons, accompagnons et développons des jeunes talents africains sous plusieurs formes: orientation scolaire et universitaire, technique de recherche d’emploi, aide à la création d’entreprise, coaching professionnel, apprentissage de langues étrangères et vulgarisation des nouvelles technologies. En septembre 2011, nous avons organisé à Brazzaville un évènement majeur qui a vu la participation d’éminents Leaders africains qui sont venus partager leurs parcours, expériences, conseils avec des jeunes congolais. Il y avait entre autre Mme Nana Rawlings ex 1st Lady du Ghana, Marie-Roger Biloa Présidente du Groupe de presse Africa International, Marie-Jeanne Serbin, Directrice de la Rédaction de Brune Magazine, Didier Acouetey, Executive President d’Africsearch, Zéphirin Diabre, Ancien Chairman Afrique et Moyen-Orient du groupe AREVA, Mahamadou Sako , Président de Afrique SA et Associé Deloitte France, Bernard Lama ancien footballeur International français et bien d’autres.

Pensez-vous que ce soit eux l’avenir dans le contexte africain?
La jeunesse, c’est l’avenir, et l’on ne peut tourner le dos à l’avenir. De plus, c’est connu, les deux facteurs de production de la richesse sont le capital et le travail. D’où nos actions de formation et développement en faveur de la jeunesse. Une population plus qualifiée, motivée, plus compétente, plus active sera le moteur de croissance et de l’émergence des économies africaines.

 


© facebook
La tablette tactile africaine
Vous avez parcouru de nombreux pays, lequel vous a le plus séduit, pourquoi?
Tous, sans exception. Les nombreux voyages et séjours à l’étranger ont été pour moi une belle leçon d’humilité. J’ai fini par comprendre que chaque pays a son charme, ses bons et mauvais côtés. Levi-Strauss ne disait il pas, «le barbare, c’est celui qui pense que tous les autres qui ne vivent pas comme lui sont des barbares».

Lorsque vous ne parlez pas télécoms, vous vous intéressez à quoi d’autre?
Pour moi, la plus grande des ressources, ce sont les hommes. C’est pourquoi, quand mon agenda me le permet, je milite dans des associations à caractère social notamment pour le développement des jeunes talents.

Est-ce que vous allez souvent en Centrafrique, dans quels cadres?
Ne pas être déconnecté du pays, me ressourcer, voila les raisons qui me poussent à me rendre en RCA à chaque fois que mon agenda me le permet.

Votre sport préféré c’est quoi et pourquoi?
Le tennis, La natation et le jogging. Tous des sport d’endurance. Et Dieu sait combien on a besoin d’endurance, d’abnégation et de témérité pour surmonter les obstacles et conduire notre pays et notre continent vers l’émergence économique.

Un pronostic sur la Can 2012 qui se déroule au Gabon et en Guinée équatoriale?
Je vote pour le Gabon ou la Guinée Equatoriale pour 3 raisons: tout d’abord parce que ce sont des pays d’Afrique centrale dont je suis ressortissant. Ensuite parce que ce sont les pays organisateurs qui peuvent profiter de leurs supporters et enfin, je souhaite un nouveau leadership du football africain.

Est-ce que vous aimez ce que vous faites, et pourquoi?
Je n’aime pas ce que je fais. Je l’adore! C’est une passion. Et c’est connu, ce sont les passions et non les intérêts qui mènent le monde. Cette passion vient sans doute de l’intérêt général, de la dimension humaine et communautaire que renferme mon travail: relier et connecter les communautés, leur donner des outils pour améliorer leur vie au quotidien, créer de la richesse, Quelle belle motivation!
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués