NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Est-ce la fin pour Baba Ladde?

Par Lucie Nkouka, avec autres médias - 24/01/2012

Les forces conjointes des armées tchadienne et centrafricaine ont lancé une opération d’envergure contre la rébellion au nord du pays

 

D’après de sources médias, cette intervention est la résultante des pourparlers qui ont eu lieu à la mis janvier entre les présidents centrafricain et tchadien lors du sommet de la CEEAC à Ndjamena. Les combats se dérouleraient dans la zone de Kaga Bandoro au nord de la Centrafrique où sévit depuis le mois de juin 2011, une rébellion tchadienne menée par le général dissident Abdel Kader Laddé, chef du Front populaire pour le redressement (le FPR). Nos positions ont été attaquées par 3 hélicoptères tchadiens et au sol par des troupes tchadiennes et centrafricaines, a-t-il déclaré sur les antennes de RFI. Selon lui, les combats ont eu lieu à une vingtaine de kilomètres de Kaga Bandoro à une trentaine du village Gondava, son fief.

 


© tchadonline.com
Le Général tchadien Baba Ladé
Sur les antennes de RFI, il se confirme que le Tchad a positionné des troupes à Sarh, à 120 km de la frontière centrafricaine. Entre 300 et 400 hommes minimum. Le gros de la troupe a franchi la frontière. Du côté de la RCA, les FACA, les Forces armées centrafricaines sont déployées à Kaga Bandoro et quadrillent la zone. Ces hommes qui sont entrés en action ont recommandé à la population de ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité. L'idée d’après le commandement de l’opération est de prendre en tenailles le groupe rebelle en l'attaquant par le nord et par le sud, tout en sachant que le FPR qui est constitué de petits groupes de combattants répartis dans une vaste zone, ne sera pas facile à déloger. Ils se cachent souvent au sein de la population en attendant que les remous se calment. Baba Laddé estime que le déploiement de l'armée centrafricaine dans son secteur ainsi que l'arrestation de plusieurs de ses proches constituent «une déclaration de guerre» alors que, dit-il, «nous sommes en phase de dialogue».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués