NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Sénégal: Youssou N’Dour candidat à la présidentielle

Par Gertrude Mezatio - 03/01/2012

Le chanteur sénégalais Youssou N’Dour a rendu publique sa décision de se présenter à l’élection présidentielle du 26 février 2012

 

Le chanteur mondialement connu a suspendu sa carrière musicale fin novembre pour lancer son mouvement politique, "Fekke Maci Boolé", («Je suis engagé», en wolof). Il a annoncé sa candidature à la présidentielle du 26 février prochain au Sénégal, dans un discours radio télévisé par le groupe privé de presse ‘’futurs médias’’ qui lui appartient. Une décision prise pour protester contre la nouvelle candidature du président Abdoulaye Wade à la prochaine élection présidentielle: à 85 ans, ce dernier brigue un troisième mandat. Une candidature que l’opposition sénégalaise juge anticonstitutionnelle. Né en 1959 dans le quartier populaire de la Medina à Dakar, Youssou N’Dour est considéré par le New York Times comme l’ un des meilleurs chanteurs du monde. Connu pour être le roi du mbalax, une musique dansante et très rythmée d’origine sénégalaise, Youssou N’Dour est un artiste engagé. Ainsi, en 1985, il est à l’origine du concert organisé pour la libération de Nelson Mandela au stade de l’Amitié de Dakar. Il a organisé plusieurs concerts au profit d’Amnesty International.

 


© toutsurlesromands.com
Youssou N’dour
Par ailleurs chef d’entreprise, Youssou N’dour participe en 2007 à la réalisation de Make some noises (une reprise de l’album de John Lennon, Imagine), pour mobiliser l’opinion internationale sur la crise du Darfour. Il a composé l’hymne de la Coupe du monde de football 1998, La Cour des grands. Il est également l’auteur de la musique du film de Michel Ocelot, Kirikou et la sorcière. Youssou N’Dour est aussi un chef d’entreprise, dans les médias sénégalais. En 2003, il crée un groupe de presse privé, Futurs Médias. Aujourd’hui, ce groupe est composé du quotidien L’Observateur, de la Radio Futurs Médias (RFM) et de la chaîne de télévision Futurs Médias (TFM): tous trois connus pour leurs critiques répétées du président Wade et de son gouvernement.

Dans sa première déclaration, le chanteur sénégalais Youssou Ndour, a parlé de son profil. C’est vrai que je n’ai pas fait d’études supérieures, mais la présidence ce n’est pas un métier: c’est une fonction. J’ai beaucoup appris à l’école du monde car celui-ci est une vaste école, j’ai rencontré les plus grands décideurs de ce monde et c’est une faveur que j’exploiterai pour accroitre les investissements étrangers, a-t-il dit habillé d’un boubou traditionnel. Au chapitre des ses ambitions, il a déclaré que s’il est élu à la magistrature du Sénégal, il mettra l’accent sur le secteur agricole afin que l’autosuffisance alimentaire devienne une réalité au Sénégal. Je vais respecter mes engagements d’artiste jusqu’au 1er janvier 2012. Mais à partir du 2 janvier, je me libère pour m’engager en politique, a-t-il ajouté, soulignant qu’aucune université au monde ne forme ni des députés ni des ministres, encore moins des présidents de la République. Le chef de l'Etat sortant, Abdoulaye wade, 85 ans, est candidat à la présidentielle pour un troisième mandat contesté par l’opposition et une bonne partie de la société civile.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués