NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Bangui accueillera la 33ème réunion ministérielle de l’UNSAC

Par Fleury Koursany - 25/11/2011

Du 5 au 9 décembre 2011, Bangui la capitale centrafricaine la réunion ministérielle des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale

 

Le but de cette rencontre sous-régionale est de permettre aux gouvernements des pays membres de l`UNSAC, de faire un état des lieux de la situation géopolitique et sécuritaire en Afrique centrale afin de prendre les mesures appropriées pour prévenir les conflits et consolider la paix dans la région. Selon M. Abou Moussa, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en charge de l’UNOCA auquel est rattaché depuis mai 2011 l’UNSAC, il s’agira au cours de cette rencontre d’échanger des idées et de mieux organiser la coordination des actions de lutte contre les fléaux et les menaces qui freinent le développement et l’intégration régionale, voire continentale. Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en charge de l’UNOCA a par ailleurs rappelé qu’en dehors de la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée pour laquelle les Nations Unies viennent de déployer une mission sur les sites visés, la question de l’Armée de résistance du Seigneur - la LRA, est l’une des plus cruciales. La LRA qui sévit en Ouganda, au Soudan, en République Démocratique du Congo (RDC) et en République Centrafricaine, toujours selon le diplomate onusien, a déjà occasionné plus de 3400 morts et 440 000 personnes déplacées, dont plus de 21 000 Centrafricains et, pour les six derniers mois, 49 000 Congolais.

 


© Unoca
M. Abou Moussa, Représentant UNOCA (g) et le ministre des Affaires étrangères de Sao Tome et Principe
Nous espérons que la communauté internationale continuera à se mobiliser pour appuyer les efforts régionaux et ceux de l’Union africaine afin qu’ensemble, nous puissions mettre fin à la LRA, a précisé le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale. Aussi, au menu de la rencontre de Bangui, la question de la ratification de la Convention de Kinshasa relative au contrôle des armes légères et de petit calibre, de leurs munitions, et de toutes les pièces et composantes pouvant servir à leur fabrication, réparation et assemblage. La réunion ministérielle de Bangui sera l’occasion de sensibiliser les autorités de la sous-région sur la nécessité de boucler le processus de ratification et de mise en œuvre de ce document stratégique. Il est temps d’aller au-delà des intentions, de poser des actes concrets, a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-unies en charge de l’UNOCA. Ce dernier a par ailleurs réitéré la disponibilité de son institution à accompagner les Etats de la CEEAC (Communauté Economique des Etats d`Afrique Centrale) dans la mise en œuvre de leurs politiques et dispositifs en matière de prévention et de résolution pacifique des conflits.

A ce jour, seuls deux pays sur onze (Angola, Burundi, Cameroun, République Centrafricaine, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Démocratique du Congo (RDC, Rwanda, Sao Tomé et Principe et le Tchad), membres de l’UNSAC sont à jour de leurs cotisations. A cet effet, M. Manuel Salvador dos Ramos, ministre santoméen des Affaires étrangères et des Communautés dont le pays assure actuellement la présidence de l’UNSAC, a, à la suite du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en charge de l’UNOCA, encouragé les 11 pays membres à voler au secours de l’institution en assurant leur contribution financière au Fonds d’affectation spéciale du Comité. La 34ème session de la réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) aura lieu à Bujumbura, capitale du Burundi.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués