SOCIéTé  |    

Centrafrique: Réconciliation dans le Nord-est

Par Journaldebangui.com, Xinhua - 22/11/2011

Une marche s'est déroulée dans la ville de Bria, pour applanir les tensions nées du différend entre deux groupes rebelles de la localité

 

Elle regroupait la population et les chefs des deux groupes armés en conflit dans le Nord-est, l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) et la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP). Les leaders des deux groupes armés, Zakaria Damane (UFDR) et Abdoulaye Hissène Ramadan (CPJP), se sont engagés à «enterrer la hache de guerre», lors de la cérémonie à l'initiative du médiateur de la République, Monseigneur Paulin Pomodimo, en présence de la représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, Margaret Vogt. La population est désormais rassurée par cette cérémonie, a indiqué le maire de Bria Vincent Ngoma à l'issue de la cérémonie. L'évêque de Bria s'est lui aussi réjoui de cet événement qui va selon alléger la souffrance de la population civile soumises à des déplacements perpétuels.

 


© journaldebangui.com
Lors de la journée de la paix à Bangui. Une marche
Mais, selon les témoins, nombreux parmi les populations scandaient pendant la marche à l'endroit des chefs rebelles des propos tels que prêter serment c'est bien, mais c'est la fin qui compte, oui à la paix, mais pourvu que cela dure, ne nous trompez pas. Le 8 octobre dernier, la médiation du gouvernement a débouché sur la signature d'un accord de cessez-le-feu entre l'UFDR et la CPJP, deux groupes armés composés de ressortissants des deux groupes ethniques presqu'ennemis de tous les temps dans le Nord-est. Leurs affrontements en Septembre ont fait une cinquantaine de mort et des milliers de déplacés. Cet accord de cessez-le-feu exigeait le retrait des éléments de ces deux forces de la ville de Bria. Dans la foulée le conseil national de la médiation et le Bureau intégré des Nations Unies en Centrafrique (BINUCA) ont envisagé une caravane de la réconciliation qui devrait sillonner toute la région du Nord-est pour rétablir la confiance entre la population et les groupes armés, en attendant le programme de Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) des ex-combattants. Bria constitue la première étape de cette caravane.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués