SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Qu’est devenu, le boxeur centrafricain Alain Zankifo?

Par Pacôme Pabandji - 17/11/2011

A la découverte de la carrière sportive de ce valeureux boxeur!

 

Alain Zankifo est le nom du Fauve de Bas-Oubangui qui a régné en maître comme champion des champions en France dans la discipline de Kick Boxing et de la boxe Française savate. Malgré tous ses exploits, au nom de la Républiques centrafricaine, ce brave fils du pays n’aura jamais été contacté par les autorités du pays. Le redoutable boxeur international Alain Zankifo est né en 1970 en République centrafricaine et a quitté le pays très jeune pour la France. Il s’est vite distingué par ses qualités physiques et sportives. Ce qui lui a valu de remporter des titres au nom de la République centrafricaine.

 


© journaldebangui.com
Alain Zankifo, le champion
Cependant, ce champion est presque méconnu. Selon un de ses proches, Alain Zankifo, arrivé en France, a brillé de tous ses éclats. En 1995, il a été champion du monde de Boxe Française puis champion d’Europe de Boxe française en 1996. En 1997, il a encore été sacré champion du monde de Boxe française. De 1998 à 2003 Il a remporté cinq titres de champion de Boxe française Savate et a été également champion du monde de Kick boxing dans les catégories de moins de 72,5; 69 et 67 kg. En 2002, il a été vainqueur du tournoi de Marseille et vainqueur du grand tournoi de Paris Bercy.

Cependant, en plus d’être l’homme des rings, Zankifo a aussi été à plusieurs reprises responsables et/ou entraîneur dans sa discipline. De 1996 à 2005, il fut éducateur sportif pour les communes de Bobigny, Villeneuve la Garenne, le Blanc Mesnil. Il aura aussi été coordonnateur et responsable du sport insertion, entraîneur de boxe française et kick boxing pour ces villes et/ou associations. De 1997 à 1998, il a été formateur et encadreur technique de la Fédération française de Boxe française Savate et discipline associées. En 2005, il était l’entraîneur d’athlètes au sein de l’association ZKB.

 


© journaldebangui.com
Alain Zankifo, au milieu de ses poulains
Il a aussi suivi une formation au niveau de l’Institut national du sport et de l’Education physique populaire. Il a obtenu le brevet d’Aptitude d’éducateur sportif 2ème degré option boxe française au CREPS de Toulouse tout en étudiant en même temps le Doit à l’Université de Paris XIII. Pourtant! Malgré ce beau parcours, Alain Zankifo, originaire de la République centrafricaine, n’a jamais concouru au non de son pays puisque les autorités n’en ont jamais fais cas. Aujourd’hui, les centrafricains se demandent de ce qu’il est advenu de ce grand combattant qui a défendu, même sous d’autres couleurs, le nom de la République centrafricaine.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués