SOCIéTé  |    

Des officiers américains sont arrivés en RCA

Par Journaldebangui.com, Xinhua - 16/11/2011

Six haut-gradées de l’armée américaine séjournent à Obo, chef-lieu de la préfecture du Haut-Mbomou

 

Ils veulent former les forces armées ougandaises et centrafricaines à mieux lutter contre la rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph Kony qui sévit dans la région depuis plusieurs années. Dès leur arrivée, les officiers américains se sont présentés aux autorités administratives et locales et leur ont demandé de solliciter l'adhésion de la population autochtone, de même que les éleveurs peulhs, à la lutte en fournissant toutes les informations et les renseignements disponibles sur la LRA en vue de faciliter la lutte. Ils ont également rencontré le chef du détachement ougandais de la base d'Obo pour échanger avant de s'envoler pour Kampala en Ouganda. Selon les informations officielles, la mission devrait revenir à Obo le samedi prochain pour entamer la formation des soldats ougandais et centrafricains basés dans le Haut-Mbomou pour un délai de six mois, en vue de mener une lutte plus efficace contre le LRA.

 


© gta-lv.forumgratuit.fr
Ils vont en guerre contre la LRA
En octobre dernier le président américain Barack Obama avait promis le déploiement d'une centaine d'hommes en Ouganda, en République démocratique du Congo et en Centrafrique pour assurer l'encadrement technique des forces armées de ces trois pays. Les Etats Unis se sont engagés dans ce cadre à fournir une assistance logistique et en communication pour permettre de neutraliser cette rébellion dans la sous-région. Lors d'une rencontre du Conseil de sécurité de l'ONU sur les exactions de la LRA à New York, l'ambassadeur de Centrafrique auprès des Nations Unies, Charles Armel Doubane a salué l'initiative du président américain qui va renforcer selon lui la lutte contre «l'une des plus cruelles barbaries de notre temps», et a souhaité l'adhésion des autres partenaires à la lutte. Le diplomate centrafricain a fait remarquer que l'insécurité provoquée par la LRA, «renforce la pauvreté qui devient préoccupante dans un Etat (Centrafrique) lui-même déjà en grande difficulté».

Il a aussi appelé à la mobilisation et à la volonté de tous à agir ensemble afin d'empêcher définitivement la LRA de poursuivre impunément ses crimes et exactions contre des populations innocentes. Depuis 2008, les régions centrafricaines du Haut-Mbomou et Mbomou (Sud-Est) et la Haute-Kotto (nord-est) connaissent régulièrement les exactions de cette rébellion ougandaise. En vue de mener une lutte commune contre ce groupe rebelle, un détachement de l'armée ougandaise a été déployé dans le Haut- Mbomou pour appuyer l'armée centrafricaine.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués