SOCIéTé  |    

L’université de Bangui accueille une formation foraine en droit OHADA

Par Fleury Koursany - 15/11/2011

Ce nouveau programme de 3ème cycle lancé par le Rectorat vise à former les futurs enseignants avec la ferme conviction de les voir prendre la relève

 

Elle est parrainée par le Conseil supérieur du Notariat francophone en partenariat avec l’université de Bangui sur initiative du Pr Agrégé Jean Gatsi, qui assure la tutelle scientifique du nouveau programme Master 2 en droit des affaires à la Faculté de Droit et des Sciences Politiques (FDSP). A l’ouverture de cette session de formation, le Vice-recteur de l’université de Bangui, Joaquim Rouauld a déclaré que l’organisation de cette formation entre en droite ligne des réformes entreprises par l’Université envers toute la jeunesse universitaire et notamment les étudiants de la Faculté de Droit et des Sciences Politiques. Pour le Vice-recteur de l’Université de Bangui, ce nouveau programme de formation de 3ème cycle lancé par le Rectorat de l’institution universitaire vise à former les futurs enseignants de ladite Faculté avec la ferme conviction de les voir prendre la relève.


 


© radiondekeluka
Devant le Rectorat de l'université de Bangui
Cette formation en droit OHADA permettra donc, selon le Vice-recteur de renforcer les capacités des étudiants en droit de l’Université de Bangui. Lequel, selon le doyen de la FDSP, Ismaela Sy, constitue à ce jour un droit comparé qui nécessite son enseignement dans toutes les facultés de droit. Pour cette formation, trois thématiques principales seront exposées. Entre autres, les grandes questions relatives au système institutionnel OHADA par le Professeur Jean Dubois de GAUDUSSON, les questions de droit positif OHADA: réformes du 15 décembre 2010 par le Professeur Philippe TIGER et l’attractivité et les perspectives de l’organisation par le Pr. Jean GATSI. Selon lui, la tenue de cette formation des étudiants en Master 2 de droit privé de la Faculté de droits et Sciences Politiques de l’université de Bangui constitue l’aboutissement d’un rêve. Rêve réalisé grâce à l’appui inconditionnel du Conseil supérieur du Notariat francophone ainsi que la détermination des autorités académiques de l’Université.

Le Pr. Phillipe TIGER, a pour sa part remercié les responsables de l’université de Bangui qui l’ont convié à faire partie des experts qui animeront cette session de formation sur le droit OHADA. Le Conseil Supérieur du Notariat Mondial et notamment Francophone, conclut Pr. TIGER est toujours attentif à la diffusion du droit OHADA.

 

 
MOTS CLES :  Ohada   Relève   Rectorat   3ème Cycle 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués