NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Le PM participe à la journée des Nations unies

Par Basile Rebene/Acap - 26/10/2011

Faustin Archange Touadéra sollicite l’appui de la Communauté internationale pour assurer un avenir meilleur de la génération future

 

Le Premier Ministre Faustin Archange participait aux activités de la soixante et sixième journée des Nations Unies célébrée en Centrafrique sur le thème «Ensemble pour le bien de tous les Centrafricains» Dans son discours de circonstance, il a déclaré que la République Centrafricaine entend construire son avenir dans l’accomplissement de la vision de l’ancien président Barthélémy Boganda sous le mandat actuel du Président François Bozizé. Il a par ailleurs soutenu que cela ne peut devenir réalité qu’avec l’appui de la communauté internationale afin de garantir aux générations futures et présentes un avenir meilleure et souhaitable dans l’unité, la dignité et le travail. Devant les représentants des agences onusiennes à Bangui, il a reconnu que la République Centrafricaine a des nombreux défis et d’immenses besoins, mais elle ne manque pas de potentielles, parmi lesquelles figure sa population majoritairement jeune, enthousiaste et désireuse de construire un avenir radieux. A ceci s’ajoute les ressources naturelles et minières, avec un réseau hydrographique riche et les massifs forestiers à peine exploités, a poursuivi Faustin Archange Touadéra.

 


© acap-cf.info
Une vue des participants à la journée des Nations unies
Le Premier Ministre a exprimé sa gratitude vis-à-vis des agences du système des Nations-Unies quant à leur intervention visant à obtenir une solution dans la crise qui a prévalu il y a quelques semaines à Bria dans la préfecture de la Haute-Kotto dans le nord-est de la République Centrafricaine. Pour cela, il a estimé qu’à l’heure où le monde s’apprête à célébrer la naissance du sept milliardième citoyen, il y a lieu d’évaluer les réalisations antérieures et présentes dans la perspective de l’avenir. Et la République Centrafricaine a besoin de l’Organisation des Nations Unies et toutes ses Agences. Il a insisté sur le fait que la République Centrafricaine et la communauté internationale doivent faire front aux difficultés sécuritaires engendrées par les rebelles de l’Armée de Résistance du Seigneur de Joseph Koni dans le Haut Mbomou à l’Est de la République Centrafricaine.

La Représentante du Secrétaire Général des Nations Unies en Centrafrique, Mme Margaret Vogt, dans la lecture du message du Secrétaire Général des Nations Unies, a relevé que tous les progrès accomplis par l’humanité pour entretenir la paix dans le monde se heurtent aux crises économiques, à la montée du chômage et des inégalités ainsi que du changement climatique. En retour, Madame Vogt a fait savoir que dans le monde, une grande partie de la population vit dans la peur et ne peut plus compter sur les gouvernements de leur pays. C’est pourquoi, elle a invité toutes les nations à unir leurs efforts pour la cause de l’humanité, selon la vision des Nations Unies consistant à défendre les pauvres et les plus vulnérables.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués