ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: Le GUFE étend ses tentacules

Par Jules Gautier, Ai - 18/10/2011

Le Guichet unique de formalité des entreprises arrive dans les villes de Bambari et Berberati

 

Ces villes sont situées respectivement dans le centre sud et centre ouest de la République Centrafricaine. Pour que le GUFE soit effectif dans ces deux villes pilotes, une étude a été menée grâce à l’appui multiforme du partenaire au développement, le PNUD. Crée en 2007 et mis en route effectivement au mois d’août 2008, le GUFE a pour mission de favoriser l’éclosion des nouvelles unités économiques sur l’ensemble du territoire national afin d’amorcer un développement plus intégré du secteur privé en renforçant l’état de droit et en évitant de soumettre les promoteurs à des contraintes illégales. Il s’agit en bref de simplifier les procédures de formalités de création, modification, dissolution et cessation d’activité, informer, orienter et conseiller les investisseurs , contribuer à améliorer l’environnement des affaires….

 


© republicoftogo.com
Pour toutes les formalités
Le Staff du GUFE est constitué de trois groupes de personnel à savoir: le personnel affecté au GUFE, le personnel délocalisé des administrations et organismes et le personnel recruté. Le personnel délocalisé est constitué des représentants du Ministère des Finances, de la Justice, de la Fonction Publique précisément de l’office Centrafricain de sécurité sociale, de la Chambre de Commerce, du Ministère du plan. Pour ce qui est du processus des formalités d’entreprise et selon le décret de mis en route, huit (08) formalités obligatoires sont exigées à savoir l’enregistrement des procès verbaux des assemblées générales constitutives des sociétés et autres actes, immatriculation au registre du commerce et des crédits mobiliers, inscription à l’office centrafricain de sécurité sociale, l’enregistrement au fichier consulaire, agrément et carte professionnelle de commerçant du Ministère du Commerce, etc.

Selon des organisateurs, les résultats des deux années du GUFE ont été éloquents puisque jusqu’à ce jour plus de 1000 entreprises ont été crées avec une moyenne mensuelle de 60 à 150. Fort de ce qui précède, il y a lieu d’étendre le GUFE à l’intérieur du pays pour éviter le déplacement de Bangui où le GUFE central est implanté. Avant le GUFE, le délai de création d’une entreprise était de 1 à 12 mois par contre aujourd’hui grâce au GUFE ce délai est réduit à 7 jours seulement.

 

 
MOTS CLES :  Guichet Unique   Bambari   Berberati   Formalités 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués