DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Que retenir de l’Assemblée générale des magistrats centrafricains?

Par Fleury Koursany - 18/10/2011

A l’issue de celle-ci, quatre principales recommandations ont été formulées

 

Il s’agissait de la reprise de la procédure de paiement des taxes à magistrats et des émoluments des agents d’exécution ainsi que le paiement des pécules du personnel bénévole exerçant au sein du service public de la justice; l’organisation d’un atelier en vue de renforcer les capacités des différents acteurs judiciaires intervenant dans les procédures d’exécution des décisions de justice; la mise en place immédiate d’un comité chargé d’élaborer des projets de textes devant réglementer le régime des pensions, de retraite des magistrats de différents ordres de juridiction et enfin, l’application effective de la loi instituant le corps d’huissier de justice par l’adoption dans un bref délai de son décret d’application. Quatre recommandations qui couvrent un important lot de problèmes non résolus à ce jour et regroupés sans le strict angle de difficiles conditions de travail.

 


De quel côté va-t-elle plancher?
Le rôle de la justice, c’est de faire en sorte que la justice puisse prévaloir sur toutes les autres considérations et autres formes de justice populaire qui pourraient prendre le dessus si la justice devenait injuste. Ainsi, a-t-on vu à plusieurs reprises, des centrafricains se lever pour se faire justice soi-même défiant ainsi cette justice qui n’arrive pas à s’installer ou à s’établir sur toute l’étendue du territoire centrafricain. De cette soi-disant difficile condition de travail, prospèrent un ensemble de valeurs peu recommandables qui s’appellent corruption, enrichissement illicite et sans cause, dépravation des mœurs dont se rendent coupables certains acteurs de la justice centrafricaine. La justice, qui devrait être le dernier rempart du citoyen lambda, privé par les circonstances de la vie, des moyens pour obtenir une justice juste qui le satisfasse, est devenue une justice à deux vitesses, une justice préférentielle ou seuls les riches peuvent facilement obtenir gain de cause au détriment des pauvres qui n’ont droit qu’à des condamnations souvent farfelues.

Tout un ensemble de maux qui minent la bonne exécution de la justice en Centrafrique. Les acteurs judiciaires du secteur sont conscients de cette situation et veulent bien que ça change pour que la justice retrouve ses lettres de noblesse. Mais, les interactions ou autres interpénétrations qui caractérisent les institutions de la République ôtent au pouvoir judicaire toute son indépendance au point qu’il est désormais aisé de soutenir que le pouvoir judiciaire centrafricain est directement inféodé au pouvoir Exécutif. Les multiples pressions émanant de l’Exécutif dans les affaires du judiciaire nous rappellent combien l’indépendance des deux pouvoirs ne tient qu’à un fil d’autant plus que cet état de choses semble se fortifier par la faute de certains magistrats, adeptes de l’enrichissement illicite et sans cause qui se mettent totalement au service non pas de la justice et donc de l’intérêt national mais d’un pouvoir pour ne pas dire d’un système. C’est encore une fois de plus, le pauvre citoyen centrafricain qui se retrouvera coincé entre deux feux car ne pouvant faire confiance en la justice de son pays. Peut-être que la mise en application des pertinentes recommandations élaborées par les magistrats eux-mêmes en Assemblée générale pourrait infléchir d’ici peu cette tendance.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués