SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Mesmin Ignabode parle de la photographie en Centrafrique

Par Fleury Koursany - 10/10/2011

Le Coordonnateur du Groupement pour le Développement de la Photographie en Centrafrique (GODEPHOC)

 

Qui est M. Mesmin Ignabode?
Je suis photographe professionnel, Coordonnateur du Groupement pour le Développement de la Photographie en Centrafrique GODEPHOC et membre du Réseau des Photographes de l’Afrique Centrale, étudiant en photographie conceptuelle au Centre de formation en photographie de Bamako CFP.

Pourquoi avoir décidé de créer ce groupement?
Ce groupement a été créé le 10 juillet 2007. En effet, depuis l’indépendance de la République Centrafricaine, la photographie qui est aussi un art a toujours été à la traine. Après le passage éclair de l’ancien empereur centrafricain Jean Bedel Bokassa qui a créé l’Institut National des Arts INA au sein de laquelle se trouvait une filière en photographie d’art, plus rien ne s’est fait après sa chute. N’importe qui peut se lever un petit matin et s’autoproclamer photographe. L’écriture sur lumière comme la photographie nécessite une formation approfondie et en Centrafrique malheureusement, il n’y a pas une telle structure et on se retrouve avec des photographes non-formés qui inondent le marché. C’est ce qui a motivé la création de ce Groupement que je coordonne depuis 2007 pour un premier mandat qui vient d’être renouvelée à l’issue de l’Assemblée générale du 29 juillet 2011.

 


© journaldebangui.com
Mesmin Ignabode, Coordonnateur du GODEPHOC
En tant que Coordonnateur du GODEPHOC, quels sont vos principaux axes d’interventions?
Godephoc selon ses statuts a plusieurs champs d’intervention. Le premier volet de nos activités concerne la formation des photographes affiliés au groupement. Nous organisons deux fois par an à leur endroit des ateliers de formation en photographie et à l’issue de ses formations, nous lançons un concours national sur des thématiques variées qui tiennent compte de l’actualité nationale. Par exemple, les dangers de circulation routière, la femme et le travail, Centrafrique 50 ans etc. Les meilleures œuvres réalisées par les membres du groupement sont exposées chaque année dans différents endroits en Centrafrique afin d’interpeller la population centrafricaine sur la photographie contemporaine. L’objectif étant aussi de les pousser à vivre la photographie, découvrir les talents des jeunes photographes centrafricains. Il arrive des fois que les œuvres réalisées trouvent preneurs et dans ce cas-ci, elles sont vendues à ceux qui en ont besoin. Au niveau international, le GODEPHOC a exposé une fois au Liban lors des sixièmes jeux de francophonie, à Bamako au Mali au Centre de formation en Photographie de Bamako et à Brazzaville lors de l’atelier organisé par le Collectif des photographes de Brazzaville ELILI…

Dans la mise en œuvre de vos activités, rencontrez-vous des difficultés?
Bien sur que nous rencontrons des difficultés. Comme le manque des matériels de travail à Bangui, je veux parler des appareils professionnels de la photographie, les ordinateurs… Aussi, les partenaires sont très réticents pour soutenir la photographie en Centrafrique à l’exception de notre partenaire traditionnel, le ministère de la jeunesse, des sports, arts et culture, l’Alliance Française de Bangui, AGF Assurance devenue Allianz, qui, de temps en temps nous prêtent mains fortes.

 


© journaldebangui.com
Sur les bords de l'Oubangui à Bangui-plage
Comment faites-vous pour les contourner?
Quand vous aimez votre métier, vous mettez tout en œuvre pour contourner les obstacles. Les adhérents du groupement font des cotisations mensuelles de 1000 FCFA, versent 2000 FCFA pour le droit d’adhésion et 1500 FCFA pour les cartes de membres. Pour le moment, nous avons une vingtaine d’adhérents. C’est avec ce minimum que nous évoluons en attendant des jours meilleurs. Car, le marché de la photographie en Centrafrique est franchement nul puisque les reportages photographiques dignes de ce nom sont pour la plupart des cas attribués à des photographes étrangers. Or, il y a des photographes centrafricains très compétents qui peuvent désormais réaliser des travaux sur les supports communicatifs comme les photos des calendriers, des dépliants, des panneaux publicitaires etc.

Ou trouver le siège de votre groupement?
Provisoirement, le siège se trouve dans le sixième arrondissement et précisément aux 92 Logements en face des trois étages qu’abritent la Jeunesse Pionnière Nationale JPN et l’Office Centrafricain de la Recherche du Banditisme.

Y’a-t-il en Centrafrique un photographe de renommée internationale?
Oui, il y a le compatriote Samuel Fosso qui expose de temps en temps à l’Alliance Française de Bangui et à l’étranger. Il nous est d’une grande utilité dans la mesure où il ne cesse de nous prodiguer des sages conseils sur le métier de photographie.

Quelles sont les perspectives d’avenir de votre groupement?
Notre groupement projette organiser en 2012 un festival de photo qui réunira les photographes des 16 préfectures de la République Centrafricaine sans pour autant oublier quelques photographes de renommée internationale de la sous région qui pourraient rehausser de leurs présences, ce premier festival de photo. Pour cela, nous espérons d’ici peu que l’Etat puisse installer en Centrafrique, un Centre de formation et d’échanges sur la photographie. Ceci permettrait de former des jeunes qui opteraient pour ce métier. On parle de plus en plus de l’adéquation formation-emploi et la photographie peut aussi apparaître comme un remède contre le chômage des jeunes si cela ne l’est pas déjà.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués