CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Une gestion opaque des fonds alloués aux organisations artistiques

Par Kpangbandjé - 07/10/2011

Les artistes centrafricains montent au créneau et dénoncent!

 

Le ministre centrafricain de la Jeunesse, des Sports, des Arts et de la culture M. Jean Serge Bokassa a signé en date du 31 août 2011, une décision portant répartition d’un montant de 18 millions Fcfa entre les différentes organisations artistiques du pays. Une chose pour laquelle, les artistes n’étaient pas entièrement d’accord au regard de cette répartition qu’ils jugent opaque. De l’avis de M. Kakpekala, président de l’union des musiciens centrafricains, au cours de cette répartition beaucoup de choses se sont passées. On a vu des noms des groupes et associations fictifs, des institutions étatiques qui sont bénéficiaires de ces crédits. En effet, Sur la liste figure le nom des orchestres Négro Louamé qui existait auparavant à Boda dans la Lobaye mais qui a disparu et l’orchestre Ouham Musica qui n’aurait pas existé.

 


© mazangabasketball.com
Le ministre Jean Serge Bokassa, lors de la préparation de l'Afrobasket 2011 à Lille en France
La direction générale de la culture et du patrimoine qui est une institution étatique se retrouve aussi sur la liste des bénéficiaires de ces crédits. Toujours selon M. Kakpekala, nous demandons au ministre Bokassa de veiller à ce que ces crédits soient bien répartis. Pis encore, les organisations devant bénéficier de ces crédits se voient dans l’obligation de faire des propositions à des personnes placées au Trésor public pour entrer en possession de leur part. Devant ces faits qui porte préjudice à la situation des artistes en général les «vraies» organisations artistiques et culturelles ne bénéficient chacune que de 750.000 FCFA alors que les groupes probablement fictifs touchent plus d’un million FCFA. C’est donc de cette opacité que se plaignent les artistes centrafricains qui réclament de la clarté dans les choses. En ce moment, le ministre Jean Serge Bokassa aurait été informé de cette situation mais rien n’a encore été décidé.

 

 
MOTS CLES :  Dénociation   Opaque   Gestion Fonds   Musique   Art 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués