SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Steve Jobs, la légende s’en est allé

Par Autres médias - 07/10/2011

Le fondateur d'Apple est mort à 56 ans des suites d'un cancer du pancréas. Il laisse derrière lui une entreprise et des fans orphelins, mais aussi des inventions

 

Apple vient de perdre un visionnaire et un génie créatif. Et le monde, un être humain d'exception. Ceux d'entre nous qui ont eu la chance de connaître Steve et de travailler avec lui ont perdu un ami cher un mentor qui fut pour tous une source d'inspiration. Steve laisse derrière lui une entreprise qu'il était le seul à pouvoir bâtir. Son esprit restera à jamais celui d'Apple. C'est avec ces mots que le site internet d'Apple rend hommage à Steve Jobs, décédé à l'âge de 56 ans, des suites d'un cancer du pancréas détecté en 2003.

 


© http://www.ipadd.fr/
Steve Jobs, le doux rêveur
Un doux rêveur qui en voulait...
L’histoire commence à San Francisco, le 24 février 1955. La date de naissance de Steve Jobs, dont les parents biologiques sont Abdulfattah Jandali, un professeur en Sciences politiques et Joanne Carole Schieble. Trop jeunes pour garder l’enfant, ils le mettent à l’adoption, tout comme plus tard sa sœur l’écrivain Mona Simpson. Steve sera alors élevé par Clara Jobs, sa mère adoptive, expert-comptable, et Paul Jobs, machiniste. Après des études en dents de scie, c’est dans le garage familial que naît Apple en 1976, où s’invente le premier ordinateur de la marque. Et dès 1980, la Pomme entre en Bourse, faisant de Steve Jobs et des cofondateurs, Steve Wozniak et Ron Wayne, des millionnaires. En 1982, le jeune prodige entre dans le classement mondial des fortunes les plus riches, le Fortune 400, à seulement 27 ans. La légende est en train de se créer. Mais en 1985, Steve Jobs est évincé de sa propre société. Ce n’est qu’en 1997 qu’il retrouvera une place au siège d’Apple. Il inventera des outils qui ont révolutionné le quotidien de millions d’utilisateurs en lançant l'Ipod en 2001, l'Iphone en 2007 et l'Ipad en 2010.

Il a rendu indispensable ce dont on n'avait pas besoin
Co-fondateur d'Apple en 1976 avec Steve Wozniack, Jobs est aujourd'hui connu pour avoir révolutionné notre manière d'utiliser la technologie. En 1983, il dévoile sa première innovation devenue aujourd'hui indispensable: la souris pour ordinateur. Inventeur des icônes, il est aussi et surtout le créateur du Macintosh, le premier ordinateur destiné au grand public (1984), de l'iPod (2001), de l'iPhone (2007) et de l'iPad (2010). En clair, Steve Jobs a rendu incontournable des objets dont on n'avait pas besoin. Charismatique, perfectionniste, mais aussi qualifié d’implacable, voire dictatorial, Steve Jobs possédait une personnalité exceptionnelle. Ce rêveur pouvait aussi être très dur en affaires. Steve Jobs est le patron qui a le mieux réussi aux Etats-Unis ces 25 dernières années, a résumé le président de Google Eric Schmidt, qui siégea un temps au conseil d’administration d’Apple. C’est un mélange unique, une touche d’artiste et la vision d’un ingénieur qui a bâti une société exceptionnelle, parmi les plus grandes de l’histoire des Etats-Unis.

 


© http://www.ipadd.fr/
Steve Jobs et son I-phone nouvelle génération
Hommages
Pour Meg Whitman, ex-directrice générale d’eBay, Steve Jobs était le «génie en affaires de notre génération». Bill Gates, cofondateur de Microsoft , le décrivait pour sa part comme l’individu le plus stimulant de la profession, tandis que le président américain Barack Obama voyait en lui l’incarnation du «rêve américain». G.S. Choi, le patron de Samsung, l'un des grands concurrents d'Apple, a expliqué dans un communiqué: Le président Steve Jobs a introduit de nombreux changements révolutionnaires dans le secteur des technologies de l'information, et était un grand entrepreneur. Le PDG de Microsoft, Bill Gates, s'est dit «profondément attristé» par la mort de Jobs: Le monde voit rarement des gens qui ont une influence aussi importante que celle que Steve a eue. Ses effets se feront encore ressentir pendant plusieurs générations. Barack Obama a lui qualifié Steve Jobs de «visionnaire», ajoutant: Steve était l'un des plus grands inventeurs américains, assez courageux pour penser différemment, assez audacieux pour croire qu'il pouvait changer le monde et assez talentueux pour le faire (...) il a transformé nos vies, redéfini des secteurs économiques tout entiers et est parvenu à l'un des aboutissements les plus rares dans l'histoire humaine: il a changé la façon dont chacun d'entre nous voit le monde. Il a terminé son hommage par une phrase résumant à elle seule la réussite de Steve Jobs: Il n'y a pas de meilleur hommage au succès de Steve que le fait que la majorité du monde a appris son décès sur une machine qu'il a inventée.
 
MOTS CLES :  Jobs Steve   Apple   Décès   Légende 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués