FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Secret de femme...

Par Kadidiatou Sanogo - 25/06/2010

En matière d’hygiène intime, les femmes sont confrontées à plusieurs commentaires. Trop scrupuleuse,elle entraînerait des désagréments

 

Il est possible de faire une toilette intime de sorte à conserver les sensibilités des parties intimes. En effet, cette partie du corps est très sensible aux agressions extérieures, les troubles les plus fréquents sont les mycoses et la sécheresse vaginale. Il est important pour une dame de se sentir à l’aise et de ne pas craindre d’indisposer son entourage ou son partenaire avec de mauvaises odeurs.

Aussi il est recommandé de faire une petite toilette intime au quotidien, voire biquotidienne (matin et soir), en nettoyant exclusivement l’extérieur. Il est déconseillé de faire sa toilette de l’intérieur, par crainte d’avoir une infection. Il est plus prudent d’utiliser du savon doux ou du gel intime, un gant, une serviette, ou une éponge douce que vous allez réserver rien qu’à ce besoin.

Ou encore vous pouvez vous servir de vos mains. Pour une bonne pratique de la toilette intime, il est conseillé d’aller de l’avant vers l’arrière afin d’éviter de ramener les germes fécaux vers la vulve ou d’attraper des infections urinaires. Il est déconseillé d’utiliser toutes sortes de savon pour pratiquer son hygiène intime. Pour cause : si les produits utilisés ne sont pas destinés à cette fin, il y a le risque d’agressions, de sécheresse vaginale et de démangeaisons.

 


© Journalducameroun.com
Une bonne hygiène intime est à la base d'une forme olympienne !
D’autre part, selon le gynécologue Dr Coulibaly (Effica Santé), le vagin abrite diverses bactéries qui cohabitent et évitent que des germes dangereux ne se développent en son sein. Ceci signifie que la « grande toilette » peut être espacée et l’on donne l’opportunité à l’organisme de se nettoyer tout seul. Des perceptions voudraient que les arachides ou cacahuètes procurent de mauvaises odeurs, une chose qui a été démentie par le gynécologue qui pense que les arachides pourraient peut être augmenter le taux de cholestérol ou autre allergie.

Seulement l’équilibre de la flore peut être rompu par une toilette trop approfondie. D’après certaines personnes, l’hygiène intime trop fréquente provoque une sécheresse vaginale, mais il faut savoir que tout comme la bouche, la mauvaise haleine est répugnante. Cette partie de notre corps requiert beaucoup plus de soins. Vous pouvez demander l’avis d’un pharmacien ou gynécologue pour l’utilisation d’un gel de bain qui va vous assurer fraîcheur et propreté sans conséquence.

Pour celles qui craignent les produits pharmaceutiques, elles peuvent prendre l’habitude de faire bouillir et boire l’eau des racines de vétiver ou du « Guéni », chose qui rendra votre urine parfumée. Il est important de faire attention après chaque sortie de toilette, pour celles qui utilisent de l’eau de bouilloire, il est conseillé de s’essuyer avec du papier mouchoir ou une petite serviette avant de remettre les sous vêtements.

Ceci vous évite de vous retrouver avec une sensation d’humidité, après chaque toilette il est conseillé de se nettoyer. Plus vous prenez soin de votre toilette intime, mieux vous êtes à l’abri des infections.
 
MOTS CLES :  Toilette   Intimité   Hygiène 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués