FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Centrafrique: Une campagne de sensibilisation contre le choléra

Par Kpangbandjé - 03/10/2011

Le ministère de la Santé vient de se lancer dans la bataille contre l’épidémie qui a déjà fait des morts

 

Une équipe de sensibilisation avec en tête le directeur de la communication en matière de santé Docteur Modeste Hoza a sillonné les quartiers de Bangui dans l’objectif de sensibiliser la population sur les mesures à prendre afin de barrer la route au choléra. L’opération s’est déroulée au marché Gobongo dans le 4ème arrondissement de Bangui où une foule nombreuse a pu être touchée par les nombreux messages. Notons face au choléra qui guette depuis quelques années la République centrafricaine, le ministère de la Santé publique et de la population mène une lutte acharnée contre la maladie. Cette lutte se fait à travers une campagne de sensibilisation qui permet d’éclairer la lanterne de la population centrafricaine sur le danger à travers des actions concrètes.

 


© journaldebangui.com
L’opération au marché Gobongo dans le 4ème arrondissement de Bangui
Le choléra est là
C’est le ministre centrafricain ministre centrafricain de la Santé Jean Michel Mandaba qui a fait la déclaration: l'épidémie de choléra est présente dans l'Ombella et la Lobaye, deux préfectures du sud du pays les plus proches de la capitale Bangui, avec une dizaine de cas de décès. Cinquante-un cas et 11 décès ont été enregistrés, soit 20 cas dont 4 décès dans l'Ombella M'Poko et 31 cas dont 7 décès dans la Lobaye, selon les chiffres communiqués par la commission technique du ministère en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'autres partenaires. Le choléra est dans le pays, au départ on a parlé des cas de diarrhée et de vomissements, mais comme l'Institut Pasteur et le laboratoire national n'avaient pas encore donné les résultats des analyses pour confirmer l'épidémie de choléra, le gouvernent ne pouvait pas se prononcer officiellement, a déclaré Jean Michel Mandaba pour justifier le retard constaté dans la déclaration de l'épidémie.

 


© cap
Une commission technique regroupant le gouvernement, les agences des Nations Unies et les ONG humanitaires concernées par les questions de santé ainsi que les organisations de la société civile a été mise en place pour réfléchir aux stratégies d'intervention. Selon le ministre pourtant, des dispositions pratiques ont été prises dès l'annonce des premières rumeurs pour l'investigation et la riposte afin de circonscrire les localités concernées. Le gouvernement centrafricain compte encore une fois de plus sur l'appui financier matériel et technique des opérateurs économiques, des partenaires tant multilatéraux que bilatéraux, pour circonscrire le fléau à temps, a conclu Jean-Michel Mandaba. Il y a deux mois, les autorités sanitaires avaient averti la population de la présence du choléra dans les pays voisins et donné des consignes sanitaires. Une vingtaine de personnes sont mortes au nord du Congo, frontalier de la Centrafrique.

C’est une maladie contagieuse épidémique due à un agent bactérien qu’est le vibrio cholarae. De source hospitalière, le premier symptôme est l’apparition d’une diarrhée et, en l’absence de traitement, l’issue est souvent fatale. Certains Etats voisins de la République centrafricaine comme la République Démocratique du Congo, sont touchés par cette épidémie mortelle. Il y a peu, des mesures de sécurité ont été prises au bord du fleuve Oubangui séparant Bangui de Zongo; hélas cela n’a pas pu arrêter cette épidémie de franchir les portes de Bangui et de la République centrafricaine. La maladie constitue aussi une grave menace pour de nombreux pays en Afrique. Son infection concerne surtout l’intestin grêle. On peut donc observer les symptômes suivant: vomissements, crampes, diarrhée et déshydratation importante et dangereuse.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués