NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

L’Union africaine et la force régionale anti-LRA

Par Journaldebangui.com, pana - 30/09/2011

L’institution panafricaine finalise son plan de déploiement contre la force rebelle qui sème les troubles en Centrafrique

 

Selon une information de l’Agence panafricaine de presse, le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (CPS) a sollicité un dernier rapport concernant le déploiement d'une force régionale pour combattre l'Armée de résistance du seigneur (LRA) avant de donner son autorisation à la mission. Les ambassadeurs du CPS se sont réunis à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, pour faire le point sur l'état de mise en œuvre des décisions précédentes prises par les ministres de la Défense des pays d'Afrique centrale affectés par les activités de la LRA, un mouvement accusé de crimes contre l'humanité. Cette décision fait suite à la volonté des ministres de la Défense de la République centrafricaine (RCA), de la République démocratique du Congo (RDC), du Soudan et de l'Ouganda, qui avaient sollicité lors d'une réunion en juin 2010 de déployer une force régionale pour combattre la LRA. Les quatre pays sont finalement parvenus à un accord au terme d'une série de réunions sur les voies et moyens de faire face à la LRA, qui s'est rendue célèbre pour l'enlèvement de jeunes filles dans le Nord de l'Ouganda afin de les transformer en esclaves sexuelles pour leurs combattants impitoyables. Le Conseil a préconisé une action suivie des gouvernements, a dit le CPS dans un communiqué.

 


© aufaitmaroc.com
Une colone de rebelles dans les villages
Le CPS a salué l'opération militaire en cours lancée par les quatre pays pour neutraliser la menace de la LRA grâce à une action coordonnée des gouvernements. La LRA de Joseph Kony a engagé des négociations secrètes avec le gouvernement ougandais pendant des mois. Elle a réclamé une amnistie contre les poursuites judiciaires de la Cour pénale internationale (CPI). Elle est aussi accusée de recruter des enfants soldats. Les officiels de l'UA se sont engagés les premiers dans la recherche de solutions aux atrocités de la LRA, qui incluent, entre autre, le massacre de 321 civils et l'enlèvement de 250 autres, dont des enfants après des jours de saccages à Makombo, dans le Nord-est de la RDC. L'organisation Human Rights Watch a qualifié le massacre de Makombo en 2009 comme la pire attaque de l'histoire de la LRA. Le CPS a exprimé sa profonde préoccupation face à la poursuite des activités criminelles de la LRA et ses effets nuisibles sur les populations locales en RDC, au Soudan du Sud et en RCA mais aussi la sécurité et la stabilité de la région.

 


© abidjan.net
Des forces inconnus
Le CPS a demandé au Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, de soutenir l'action régionale en vue d'éliminer la menace de la LRA. Il estime que l'ONU doit fournir le soutien financier et logistique pour aider à éradiquer la LRA. Le Conseil a exhorté les quatre pays à persister dans leurs efforts pour superviser le déploiement de la force de sécurité régionale grâce à la mise en application efficace de l'initiative conjointe de l'UA visant à mettre fin aux activités criminelles de la LRA. Depuis l'adoption de l'accord pour former la Force d'intervention régionale (IRF) afin de vaincre la LRA, la Commission de l'UA a informé le CPS qu'une mission d'évaluation technique conjointe, comprenant des experts de l'UA, a effectué une mission d'évaluation. L'équipe a visité les pays affectés par les activités de la LRA, une condition préalable au déploiement de la force. Les quatre pays devraient proposer du personnel à l’IRF et un Centre d'opération conjointe (JOC) doit également être établi. Le JOC fera fonction de centre névralgique pour le partage des informations sur l'opération de sécurité régionale contre la LRA. Un Mécanisme de coordination conjointe doit aussi être créé pour superviser l'opération.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués