ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La journée internationale du tourisme sous le signe de la consolidation de la paix

Par Fleury Koursany - 28/09/2011

«Tourisme et rapprochement des cultures», est la principale thématique retenue pour la célébration de cette journée en RCA

 

La soif de connaître davantage, d’enrichir son savoir personnel et de satisfaire sa curiosité des choses du monde pousse l’homme, c’est-à-dire le touriste à abandonner momentanément son domicile habituel et à parcourir d’autres contrées pour le seul motif de succomber au charme irrésistible d’une mosaïque de civilisation étrangère qui jalonnent son parcours, a déclaré dans son discours de circonstance, Madame le ministre du développement et du tourisme. Cette dernière a ajouté que cette quête de connaissance et de découverte de l’inconnue, innée en tout homme, a donné à l’activité touristique tout son sens et la plénitude de sa valeur. Le tourisme, mentionne Madame le ministre, évolue partout comme une locomotive de la civilisation contemporaine tant les potentialités naturelles et culturelles qu’un pays est censé disposé, prédispose à cela.

 


© journaldebangui.com
Le PM et Miss tourisme 2011 au stade Barthélémy Boganda
Tourisme, catalyseur de la paix
Et parce qu’il génère des devises et de l’emploi avec ses effets multiplicateurs, le tourisme occupe une place de choix dans les programmes de développement d’un grand nombre de pays même parmi les plus nantis de la planète a précisé Madame le ministre en charge du tourisme.Et parce qu’il facilite le brassage extraordinaire des populations de tous les milieux sociaux, le tourisme est à n’en point douter un puissant catalyseur de la concorde nationale et de la paix universelle. Un pays post-conflit comme la République Centrafricaine qui a connu des crises politico-militaires avec toutes leurs conséquences sur le tissu économique national, les sites touristiques du pays, s’ils étaient restructurées feraient du tourisme centrafricain, un tourisme de développement et de consolidation de la paix.

Au Complexe sportif 20.000 places, le public centrafricain a eu droit à une démonstration footballistique des compatriotes peuls (Mbororo) et pygmée (Baminga). Rencontre remportée dans un esprit de fair-play par les compatriotes Mbororo sur un score de 5 buts à 1 pour les Baminga. Le prix «Miss Tourisme 2011» de la République Centrafricaine a été remis par le gouvernement centrafricain, par le truchement de son premier ministre à Mademoiselle Priscille Tomazi, étudiante en 1ère année de Banque finance. Le prix de la meilleure styliste à été remis à Mademoiselle Sonia Bafounga qui a habillé la «Miss Tourisme 2011».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués