SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Ganelin Boris Danboy et l’année internationale de la jeunesse

Par Pacôme Pabandji - 22/09/2011

Il a décidé de modifier par son engagement l’image de la jeunesse centrafricaine

 

Ganelin Boris Danboy, un jeune leader veut consacrer sa vie à plaider pour la cause de ses pairs. Il était le Représentant la République Centrafricaine à la cérémonie d’ouverture de l’année internationale des Nations Unies en faveur de la jeunesse à Mexico en 2010. Né le 07 Mars 1990 à Bangui, Boris Danboy est un jeune centrafricain qui a occupé, malgré son jeune âge, plusieurs postes et fonctions au nom de la République Centrafricaine à l’étranger. Il a fait ses études primaires l’école Koudoukou à Bangui avant d’être admis au petit séminaire Saint Jean Apôtre de Bossangoa où il sortira quelques années après pour fréquenter le Lycée de Miskine. Son parcours sera sanctionné par l’obtention du BAC Série A. Il étudie en ce moment le Droit à l’Université de Bangui. Le droit est son rêve d’enfance. Lorsqu’il avait fait ses premiers pas dans ce département, il pensait devenir un jour magistrat, mais au fil des temps, il a pris goût pour la diplomatie.

 


© facebook
Ganelin Boris
En dehors de ses études, Ganelin Boris est Chargé de Programme au Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine (CNJ), mais aussi il le Coordonateur du ROJECA. A peine la vingtaine passée, il est déjà ancien Député Junior. Ainsi, il a eu à parlé au nom de la jeunesse en de nombreuses occasions. Ce fils de M. Elie Danboy, Enseignant qui a occupé aussi plusieurs fonctions nominatives et de Georgine Yogué, a représenté la jeunesse Centrafricaine: au Séminaire régionale des plates formes des Organisations de jeunesse dans la sous région d’Afrique Centrale et d’Océan Indien tenu à Brazzaville en 2009 avant la mise en place du Conseil National de la Jeunesse. On l’a retrouvé à la Conférence mondiale de la Jeunesse du Mexique en Août 2010. La conférence des Leaders jeunes sur les politiques Nationales de la jeunesse et la Charte africaine de la jeunesse, à Libreville l’a aussi reçu.

Quand on lui pose la question de savoir où il prend le temps d’harmoniser ses cours et les nombreuses représentations, il répond que c’est juste une question d’organisation, qu’il faut savoir à quel moment étudier ses leçons, faire des recherches et TD, et à quel moment consacré du temps à la vie associative. C’est pourquoi dans son CV on peut ainsi lire qu’il est membre du Comité préparatoire de la Conférence des Chefs d’état de la CEMAC en 2010. C’est aussi le premier Jeune formateur des jeunes sur les Pratiques Familiales Essentielles (PFE) avec UNICEF à Bangui où, il est le Coordonateur des organisations de jeunesse qui travaille en partenariat avec l’institution onusienne dans la capitale. Formé à plusieurs reprises en technique de communication, de la prise de la photographie professionnelle et en Informatique avancé, Danboy est le Directeur de Publication d’un bimensuel des jeunes dénommé «Masseka Sango». Ce bimensuel est ainsi dénommé parce qu’il est conçu et édité, selon Ganelin Boris, par des jeunes et traite uniquement des questions de la jeunesse. Masseka Sango signifie Jeune et information.

 


© facebook
Un jeune leader dans le monde
Il garde de ses nombreux voyages à travers les cinq continents, les images du Kenya et de sa capitale Nairobi. Pour lui, ce pays et cette ville prouvent que l’Afrique n’est pas le symbole de la négativité comme les autres le pensent à travers le monde. Son séjour au le Mexique l’a autant marqué parce que c’est un pays qui malgré ce qu’on dit de lui (Criminalité, Drogue, mafia…), donne une autre image à travers son hospitalité et sa générosité. C’est pourquoi avec ses études de droit en cours, il projette d’être un grand diplomate, voire diriger la République Centrafricaine pourquoi ne pas rêver. Hormis ses multiples activités, Danboy aime écouter la musique, faire de la promenade et regarder la télé. L’une de ses activités favorites est de suivre des informations sur la RCA, notamment sur les sites internet. Outre le coté officiel, ses nombreux voyages lui ont permis de découvrir d’autres horizons et de les connaitre à travers leurs cultures; sans oublier les contacts qu’il s’est fait avec certains jeunes et autres personnalités qui sont devenus finalement des amis. Aujourd’hui, le vœu le plus cher de Danboy est que la jeunesse centrafricaine puisse paraître efficace dans la société, mais aussi visible à travers le monde.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués