FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

RCA: Les tradi-praticiens réclament une couverture juridique

Par journaldebangui.com, acap - 01/09/2011

Ils ont interpellé le gouvernement sur l'absence d'une loi devant définir leur statut et les protéger dans l'exerce de leur activité

 

C’était à l'occasion de la célébration de la Journée africaine de la médecine traditionnelle sur le thème «la conservation des plantes médicinales: Héritage africain». [i Si un malade tombe et meurt entre les mains d'un tradi-praticien, qu'est ce qui peut le protéger? Nos confrères de la médecine moderne ont un statut particulier qui les protège pourquoi pas nous?», s'est interrogé le président de la fédération des tradi-praticiens Jean Richard Abiali. D'après lui, les tradi-praticiens centrafricains sont sur ce point en retard sur le plan juridique et législatif vis-à-vis de leurs confrères de la sous-région de l'Afrique Centrale. La ministre des Affaires sociales, Margueritte Pétrokoni-Zézé qui représentait son collègue de la santé, a fait remarquer que le projet de loi sur la médecine traditionnelle en Centrafrique et fixant le statut des tradi-praticiens est actuellement sur la table de l'Assemblée Nationale et n'attend qu'à être examiné dans les sessions parlementaires de la nouvelle législature qui vient d'être élue.

 


© orinfor.gov.rw
Les officines de fortunes
Jean Richard Abiali a aussi indiqué que «Le tradi-praticien est la première personne qui doit protéger la forêt dans sa façon de couper les écorces, les branches et les racines». Pour lui, le tradi-praticien est celui qui doit avoir toujours à l'esprit, le sens de conservation de la flore parce que les plantes constituent sa matière première. Le président de la fédération des tradi-praticiens de Centrafrique a par ailleurs pointé un doigt accusateur sur les sociétés d'exploitation forestière qui selon lui, sont «les principales destructeurs de la forêt par leurs activités, plus que la population qui détruit des parcelles pour l'agriculture de survie». Le bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé l'organisation, dans les prochains jours d'une formation des tradi-praticiens centrafricains sur la conservation de la nature et de la biodiversité.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués