ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: Inauguration du siège de la COBAC à Libreville

Par journaldebangui.com, acap - 22/08/2011

La commission bancaire quittera bientôt le Cameroun pour s'installer à Libreville au Gabon

 

Depuis sa création en 1990, la La Commission bancaire de l'Afrique centrale opérait depuis les locaux provisoires situés dans l'enceinte de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), la banque centrale commune aux Etats de la CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale et Tchad). Elle est chargée de réguler le secteur bancaire des banques des six Etats membres. Le nouveau siège est situé en face de la future représentation nationale de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) dans le 2ème arrondissement de Libreville. Il a été inauguré par le président galon, Ali Bongo Ondimba en présence du gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama. Créée en 1990 par une convention signée à Yaoundé au Cameroun, la COBAC est née dans un contexte de crise bancaire généralisée touchant tous les Etats membres de la CEMAC.

 


© acap-cf.info
Le nouveau siège de la Cobac à Libreville
Le Gouverneur de BEAC et aussi Président de la COBAC a souligné dans son discours de circonstance que la COBAC n’est pas que le gendarme de l’activité bancaire de la CEMAC. C’est également un outil de prévention des crises et de préservation de la stabilité financière dans la sous-région. Il a aussi précisé que la quasi-totalité des établissements de crédit de la CEMAC présente une situation financière globalement satisfaisante. A la fin du mois d’avril 2011, les dépôts de fonds collectés s’élevaient à 6638 milliards, les crédits bruts à la clientèle s’établissaient à 4005 milliards et l’excédent de trésorerie avait atteint 2986 milliards. S’agissant du secteur de la micro-finance, à la fin du mois de décembre 2010, les dépôts collectés s’élevaient à 385 milliards et les crédits distribués ont atteint un montant de 191 milliards de franc CFA.

Le Président de la COBAC, Lucas Abaga Nchama a relevé qu’au début des années 1990, le système bancaire de la zone CEMAC était dans une situation très critique. Sur 40 banques à l'époque, 9 étaient tombées en faillite, une seule respectait l'ensemble des normes réglementaires en vigueur, 20 étaient dans une situation financière précaire et 10 étaient de fait insolvables. Plusieurs parmi elles ont été liquidées aujourd'hui. La rigueur impulsée par la COBAC a profondément assaini le secteur. La sous région totalise actuellement 44 banques, 19 établissements financiers et 653 établissements de micro finance tous assujettis au contrôle de la COBAC.

Avec une superficie de 9700 m2, ce siège est constitué d’un sous sol et de 7 étages, dans lesquels sont répartis les bureaux et les salles de réunion. L’immeuble occupe une surface de près de 1700 m2. Les appartements situés en étage s’étendent sur une aire de 1000 m2. Le sous sol comporte des aires de stationnement fermé. Enfin, pour avoir accès aux différentes salles, on y a installé des escaliers, trois ascenseurs et un monte-charge. A noter que les autorités gabonaises ont offert gracieusement cet immeuble qui abrite le siège de la COBAC à Libreville.

 

 
MOTS CLES :  Cobac   Siège   Cameroun   Libreville   Beac   Finance   Afrique Centrale   Cemac 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués