FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Centrafrique: Vers la fin des différends au sein de la fédération de Karaté

Par Kpangbandjé - 12/08/2011

A l’issue de cette rencontre, l’assemblée a décidé purement et simplement de la radiation des combattants dissidents

 

Les maîtres des clubs de Taekwondo des huit arrondissements de la ville Bangui se sont réunis en assemblée générale au siège du comité national olympique sportif centrafricain pour trouver des solutions aux problèmes qui divisent depuis un certain temps la dite institution. La Fédération centrafricaine de Taekwondo est l’une des Fédérations retenues pour représenter la République centrafricaine aux compétitions internationales à savoir les Jeux africains de Maputo en Mozambique qui auront lieu en septembre 2011 et les Jeux de la CEN-SAD en Octobre à Ndjamena au Tchad. Depuis quelques mois, cette Fédération qui a fait la fierté de la République centrafricaine traverse une crise. Laquelle a entraîné une division au sein de ladite Fédération où un bureau exécutif a été mis en place par un groupe de gradés à l’insu du bureau légalement mis en place par l’Assemblée générale depuis trois ans. Devant cette situation, le président de la Fédération centrafricaine de taekwondo Maître Jean Stanislas Alima a pensé qu’il était nécessaire de réunir autour de lui tous les Maîtres des clubs pour débattre des problèmes inhérents au bon fonctionnement de cette Fédération.

 


© acap
Une vue des stagiaires en formation
Pour toute Fédération, il ne peut y avoir deux ou trois bureaux, c’est la raison pour laquelle, le président Alima a pris l’initiative d’organiser cette rencontre pour débattre de tous ces problèmes. Malheureusement, sur les 20 clubs affilés à la Fédération, 14 seulement ont répondu favorablement à cette invitation. Six s’étaient désolidarisés du groupe. Sur la liste des revendications soulignées par certains gradés c'est-à-dire ceintures noires, ceux-ci précisent que la Fédération ne marche pas, que le statut et le règlement intérieur ne sont pas distribués à tout le monde, le président Alima n’organise pas des assemblées générales ordinaires etc.

Pour faire taire ces problèmes, les 14 clubs et les trois membres du bureau ont procédé par des élections pour la radiation des dissidents. Pour mettre le garde-fou, l’assemblée a décidé que durant un an il n’y aura pas la création de club. En outre, les éléments des clubs sanctionnés et leurs Maîtres ne peuvent prétendre intégrer un club et cela pour une durée d’un an. Après ces sanctions, le directeur technique national Maître Fall a présenté son rapport d’activité couvrant la période 2009 à 2010. Ce qu’il faut retenir, c’est que la Fédération est restée deux ans sans activités mais dès qu’il a été nommé à ce poste, le président a essayé de mettre en place la formation des combattants à travers les différentes compétions dans toutes les catégories. C’est ce qui a permis de rehausser le niveau des athlètes et a valu à La République centrafricaine de remporter des médailles. Le président Alima a remercié et féliciter le Directeur Fall pour le travail réalisé. Il a reconnu que la faute est collective et a demandé à ce que chacun puisse prendre des engagements pour s’améliorer. Il a exhorté les Me des clubs à reprendre les séances d’entraînements. Car selon lui, les Me des clubs ont un rôle de formateur et d’éducateur.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués