NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bénin: Le 51e anniversaire de l’indépendance célébré ce 1er août

Par Ariane Nkoma - 01/08/2011

Pour l’occasion, le président Boni Yayi a accordé la grâce présidentielle à 828 détenus

 

Le chef de l’Etat béninois, M. Boni Yayi, a à l’occasion du 51e anniversaire de l’indépendance du Bénin le 1er août 1960, gracié 828 détenus de droit commun, selon un communiqué issu du conseil des ministres tenu samedi dernier à Natitingou, environ 600 Km au nord-ouest de Cotonou. Cette mesure qui découlerait du souci de l’amélioration des conditions de détention et du désengorgement des prisons civiles, ne concerne pas les personnes condamnées pour des faits de détournement de deniers publics ou pour des infractions similaires, à moins qu’elles remboursent les sommes détournées ou mises en péril, des amendes et des frais de justice, précise le communiqué. Le président Boni Yayi, a aussi annoncé dans ce message, la création prochaine d'une banque agricole qui financera la création d'entreprises agricoles au profit des jeunes. Le président Boni Yayi a par ailleurs annoncé la création de deux agences chargées respectivement de la mécanisation agricole et de l'aménagement des périmètres hydro agricoles, précisant que le marché nigérian constitue une opportunité qu'il faudrait davantage exploiter, en vue d'intensifier leurs échanges à la faveur de leur proximité avec ce pays de près de 160 millions de consommateurs.

Contrairement aux autres années, les manifestations connaissent une légère modification à Natitingou selon le Sp Conamo Marcel Codjo. Certaines manifestations qui avaient d’habitude lieu le 31 ont été ramenées au 30 et celles qui avaient lieu le 1er août ont été ramenées au 31. A ce titre, les cultes pour communier en union de prière avec la nation ont été ramenés au 30. Et le 31 août s’est tenu dans la ville le désormais traditionnel conseil des ministres. Ensuite se sont déroulés au stade municipal de Natitingou le festival culturel et la finale de la coupe de l’indépendance. Et l’événement le plus attendu est le défilé militaire et para militaire de ce jour 1er août. Après cela, le chef de l’Etat va offrir un déjeuner à tout le monde à divers endroits. Le soir, les membres du gouvernement iront à la foire pour boucler comme on dit la boucle.


 


© bourse-des-voyages.com
L’histoire politique du Bénin
De la date de son accession à l’indépendance, le 1er août 1960 à nos jours, l’histoire politique du Bénin est marquée par deux périodes, notamment celle de 1960 à 1990, caractérisée par une instabilité politique et celle de 1990 à nos jours, sous l’avènement de la démocratie. Depuis l’indépendance, le Bénin a connu une histoire politique mouvementée. Les douze premières années furent marquées par une instabilité chronique, les anciennes élites coloniales, pour la plupart originaires du Sud, se disputèrent le pouvoir. En 1963, le nord du pays veut sa revanche, tandis que les élites et la nouvelle bourgeoisie semblent peu préoccupées par les nombreux défis du sous-développement. C’est à cette période qu’un colonel de l’Armée Dahoméenne, Christophe Soglo arrive sur la scène politique du pays, en forçant Hubert Maga (1er Août 1960 -27 Octobre 1963), premier président de la République du Dahomey indépendant, à démissionner. En dix ans, on enregistra une douzaine de coups d’État et régimes militaires, qui voient se succéder Christophe Soglo (28 Octobre 1963 -24 janvier 1964), Sourou Migan Apithy (25 janvier 1964 -26 Novembre 1965), Tahirou Cougacou (27 Novembre 1965 -21 décembre 1965), Alphone Alley (21 décembre 1967 -16 juillet 1968) Emile Derlin Zinsou (17 juillet 1968 -9 décembre 1969) , Maurice Kouandeté (10 décembre 1969 -12 décembre 1969) et Paul Emile de Souza (13 décembre 1969 -6 mai 1970) au pouvoir. Et pour faire court, en mars 2006, Mathieu Kérékou, à la fin de ses deux mandats constitutionnels et frappé par l’âge limite de 70 ans pour se présenter à une nouvelle élection, n’a pu modifier la loi fondamentale du pays Le 6 avril 2006, un nouveau président de la République du Bénin, le docteur Yayi Boni, 54 ans, est officiellement installé dans ses fonctions à Porto-Novo.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués