NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: L'affaire REGICA - Aurélien Simplice Zingas s’embrase

Par Fleury Koursany - 28/07/2011

Elle accuse l’ancien ministre en charge de la Jeunesse, des Sports, Arts et Culture actuel député du 6ème arrondissement de Bangui d’avoir détourné 20 millions Fcfa

 

L’affaire REGICA du nom de cette Régie Internationale de Communication a d’abord commencé sur le net avant de faire les choux gras de quelques quotidiens d’informations générales centrafricains. Elle accuse l’ancien ministre en charge de la Jeunesse, des Sports, Arts et Culture, Aurélien Simplice Zingas, actuel député du 6ème arrondissement de Bangui d’avoir détourné 20 des 100 millions Fcfa de couverture médiatique internationale de la fête du cinquantenaire de la République Centrafricaine.

Genèse de l’affaire REGICA
Pour comprendre le fonds de cette affaire, il faut repartir au mois de novembre 2010 lorsque la République Centrafricaine se préparait à fêter le cinquantenaire de son indépendance. La Régie Internationale de Communication que dirige M. Cyriaque Dussey, sujet togolais marié une Centrafricaine, Maitre Doraz Serefessenet a proposé au gouvernement centrafricain d’assurer la couverture médiatique internationale de cette importante activité: le cinquantenaire de l’Indépendance de notre pays. Un budget de 350 millions Fcfa a été déposé par la REGICA de M. Cyriaque Dussey sur la table du gouvernement qui juge trop élevé cette offre. Le gouvernement centrafricain, précise l’ancien ministre de la Jeunesse, des Sports, Arts et Culture a estimé n’avoir que 100 millions Fcfa pour assurer la couverture médiatique internationale du cinquantenaire. Informé du fait qu’une enveloppe de 100 millions Fcfa est disponible, M. Cyriaque Dussey se rendra au niveau du ministre délégué aux Finances pour décharger les fonds devant servir pour la cause. Il fera face à une fin de non recevoir du ministre délégué aux Finances et Budget qui lui fera savoir qu’il n’est lié au gouvernement centrafricain par aucun contrat et par conséquent, il ne peut légitimement entrer en possession des fonds.

 


© journaldebangui.com
Aurélien Simplice Zingas, l’ancien ministre de la Jeunesse, des Sports, Arts et Culture
De là, M. Dussey, toujours selon Aurélien Simplice Zingas va se rendre au niveau du Secrétariat Général du Gouvernement discuter de l’affaire avec le ministre Désiré Nzanga Kolingba qui, par une correspondance en date du 3 novembre 2011 sollicite de son collègue délégué aux Finances et au Budget, le décaissement des 100 millions de Fcfa au profit de La REGICA de M. Dussey. Entre temps, le 4 novembre 2011 lors du Conseil des ministres, Aurélien Simplice Zingas a été instruit de «continuer en collaboration avec le ministre chargé du Secrétariat Général du Gouvernement et des relations avec les institutions, les négociations avec AFRICA 24 et éventuellement TELE SUD» pour la couverture médiatique du cinquantenaire au niveau international. Selon l’ancien ministre, lorsque M. Cyriaque Dussey a été informé que le dossier lui a été confié par le gouvernement centrafricain, il a fait «les pieds et mains» pour entrer en contact avec lui aux fins de «jouer ne fut-ce que les intermédiaires entre le gouvernement centrafricain et TELE SUD».

Vu l’urgence de la situation et sachant que les festivités du cinquantenaire devraient se tenir le 1er décembre 2010 et s’inscrivant dans la dynamique présidentielle de promotion de la bourgeoisie nationale, a déclaré Aurélien Simplice Zingas, il a pris sur lui la responsabilité de confier à la REGICA, ce simple rôle d’intermédiaire tout en lui précisant que seulement l’enveloppe de 80 millions Fcfa ont été libérés par le gouvernement. Sur décharge, l’épouse de M. Dussey, la notaire Doraz Serefessenet a encaissé les sous un 21 novembre 2010 et la suite, la couverture médiatique internationale du cinquantenaire a été faite par TELE SUD quand bien-même cette chaine n’a encaissé que 17,5 millions de Fcfa sur les 80 millions déchargés par la REGICA. Cette dernière a aussi dépensé environ 6,5 millions Fcfa pour affréter un petit avion qui a fait le déplacement de Libreville pour ramener sur Bangui, un matériel qui manquait à TELE SUD pour son travail, ce qui, selon Aurélien Simplice Zingas fait un total de 24 millions de dépensés sur 80 millions déchargés pour le besoin de la cause.

 

Problème
Peu de temps après les festivités du cinquantenaire de la République Centrafricaine, note l’ancien ministre de la Jeunesse, des Sports, Arts et Culture, le Directeur Général de la REGICA revient à la charge et l’accuse d’avoir détourné 20 millions des 100 millions Fcfa devant servir à la couverture médiatique internationale. A cet effet, Aurélien Simplice Zingas affirme n’avoir jamais encaissé 100 millions Fcfa du Trésor public mais seulement 80 millions totalement encaissés par Madame Dussey, la notaire Doraz Serefessenet. L’actuel député du 6ème arrondissement va plus loin en déclarant que «les guéguerres de positionnement autour du soleil qui poussent les probables prétendants à la succession de l’actuel président de la République à se verser dans des pratiques du genre dans l’optique de décrédibiliser tous ceux qu’ils considèrent comme des adversaires potentiels à cette succession». Pour étayer cette affirmation, l’ancien ministre déclare même que le 26 juillet 2011, sur invitation du Médiateur de la République saisie par M. Cyriaque Dussey pour cette affaire, une confrontation a eu lieu et le Directeur Général de cette régie internationale de communication a avoué que «que ce sont ses détracteurs politiques qui l’ont poussé à poser cet acte afin de le salir». S’achemine-t-on vers la fin de ce feuilleton politico-politicien? Question à suspense!
 
MOTS CLES :  Zingas   Regica   Cinquantenaire   Couverture Médiatique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués