SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

L’artificier de Bangui Hilaire Momi répondra-t-il aux sirènes de l’occident

Par Emile Zola Ndé Tchoussi - 28/07/2011

Meilleur buteur du championnat d’élite du Cameroun depuis trois saisons, l’attaquant des Fauves de l’Oubangui est sollicité par l’Aj Auxerre en France

 

C’est l’histoire d’un jeune footballeur centrafricain de 21 ans dont la carrière avance à grand pas. Plus jeune déjà, son talent naissant lui avait fait intégrer le Centre de formation Sica Sport. Après avoir gravi tous les échelons (minime, cadet et junior) dans ce centre de formation de Bangui, il est courtisé par plusieurs clubs de l’élite centrafricaine. Il choisit Diplomate Fc du 8ème arrondissement. Attaquant au sens inné du but, il termine la saison deux années de suite, avec le titre de meilleur buteur du championnat de D1. Des performances qui lui ouvriront les portes de la sélection nationale. Avec les Fauves de l’Oubangui, surnom de l’équipe fanion de Centrafrique, il participe au tournoi de la Communauté Economique de l’Afrique Centrale (CEMAC). A cette époque, le talent d’Hilaire Momi a déjà fait le tour de la République centrafricaine, mais c’est l’édition 2008 du tournoi de la sous région Afrique centrale, qui va lui permettre de franchir un autre palier. A Yaoundé, si les Fauves s’inclinent en finale, Hilaire Momi aura marqué les esprits en terminant la compétition comme meilleur buteur, avec à la clé cinq réalisations. Grand par la taille, (1m87), puissant et fin dribbleur, il montre qu’il est capable de déjouer n’importe quelle défense adverse. Plusieurs recruteurs de clubs camerounais inscrivent alors le nom du prodige centrafricain sur leurs tablettes.

 


© lechabba.com
Hilaire Momi, sous les couleurs de Coton Sport de Garoua
A la fin, c’est Coton Sport, le club le plus titré du Cameroun de ces dix dernières années, qui proposera le meilleur projet sportif et financier à Hilaire Momi. Convaincu de la grandeur du club et des challenges sportifs qui lui sont proposés, il s’engage avec les Cotonniers. Le champion du Cameroun, qui venait de perdre en finale de la Ligue des champions d’Afrique, a vu partir certains de ses cadres et souhaite donc se construire. Qu’importe si son arrivée à Coton Sport va coïncider avec la perte du titre au profit de Tiko United, l’artificier venu de Bangui a pu confirmer l’immensité de son talent. Il termine la saison avec 14 buts sur son compteur. Lors de la saison sportive du cameroun 2010/2011 qui s’est achevée dimanche dernier, il fut l’un des principaux artisans du sacre de Coton Sport, en faisant trembler les filets adverses à 16 reprises. En Coupe du Cameroun, en marquant déjà quatre buts, il a également participé à l’excellent parcours du club qui est quasiment déjà en finale (en demi finale aller Coton Sport a battu Fap de Yaoundé 6-0).

 


© lechabba.com
L'équipe hôte de H. Momi à Yaoundé
AJ Auxerre
Sur la scène africaine, Hilaire Momi laisse aussi parler sa classe. En Ligue des champions, il est déjà auteur de quatre buts. «Mon boulot sur le terrain est de marquer des buts. Je suis très motivé à l’idée de jouer la phase des poules qui est une vitrine pour tout joueur ambitieux qui a envie de se vendre. Je prie le bon Dieu, pour qu’il me donne l’inspiration de marquer encore beaucoup de buts, cela serait profitable pour moi et pour mon club», déclare le joueur, qui aime écouter à ses heures libres la musique religieuse. Mais en écopant d’un carton rouge face au Raja de Casablanca, lors du premier match de poule de la Ligue des champions, il sera suspendu pour la rencontre de samedi prochain face Enyimba. Co-leader dans son groupe des éliminatoires de la Can 2012 avec le Maroc, et ses sept points, Hilaire Momi a déjà coché sur son calendrier le rendez-vous du 4 septembre à Bangui face aux Lions de l’Atlas. Une victoire des Fauves, leurs ouvriraient presque les portes d’une qualification pour la Can. Ce qui serait une grande première pour la nation centrafricaine. Et Hilare Momi, le buteur maison y aura apporté sa pierre à l’édifice.

 


© centrafriquefootball.com
Lors des entraînements avec la sélection centrafricaine
Les performances d’Hilaire Momi ne laissent pas indifférents les clubs européens. Sur les ondes Radio Ndeke Luka, l’intéressé a confirmé l’information selon laquelle il est en négociation avec Auxerre. Joint au téléphone, Denis Lavagne, le manager de Coton Sport dit ne pas être au courant des tractations: «Après Edgar Salli, aucun n’autre joueur ne devrait en principe partir de Coton avant le mois de décembre. La priorité c’est la Ligue des champions. Nous aurons besoin de lui pour aller loin dans cette compétition. Mais qui sait, en football, les choses vont parfois très vite».
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Hilaire Momi
  • Né le 16 mars 1990 Bangui
  • Club: Coton Sport
  • Poste: avant-centre
  • Taille: 1,87
  • Poids: 75 kg
  • Précédent club: Diplomate Fc du 8ème arrondissement
  • Statut: international centrafricain

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués